Accueil
"Le Verbe s'est fait chair" (Jn 1, 1-18)
Partager

"Le Verbe s'est fait chair" (Jn 1, 1-18)

Un article rédigé par Père François Lestang (50793) - RCF,  -  Modifié le 31 décembre 2021
Prière du matin "Le Verbe s'est fait chair" (Jn 1, 1-18)

"Le Verbe s'est fait chair"

Méditation de l'évangile (Jn 1, 1-18) par le père François Lestang

Chant final: "Prologue de Jean" par Hélène GOUSSEBAYLE

alek-krivec-UNSPLASH alek-krivec-UNSPLASH

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean

Au commencement était le Verbe,
et le Verbe était auprès de Dieu,
et le Verbe était Dieu.
Il était au commencement auprès de Dieu.
C’est par lui que tout est venu à l’existence,
et rien de ce qui s’est fait ne s’est fait sans lui.
En lui était la vie,
et la vie était la lumière des hommes ;
la lumière brille dans les ténèbres,
et les ténèbres ne l’ont pas arrêtée.

Il y eut un homme envoyé par Dieu ;
son nom était Jean.
Il est venu comme témoin,
pour rendre témoignage à la Lumière,
afin que tous croient par lui.
Cet homme n’était pas la Lumière,
mais il était là pour rendre témoignage à la Lumière.

Le Verbe était la vraie Lumière,
qui éclaire tout homme
en venant dans le monde.
Il était dans le monde,
et le monde était venu par lui à l’existence,
mais le monde ne l’a pas reconnu.
Il est venu chez lui,
et les siens ne l’ont pas reçu.
Mais à tous ceux qui l’ont reçu,
il a donné de pouvoir devenir enfants de Dieu,
eux qui croient en son nom.
Ils ne sont pas nés du sang,
ni d’une volonté charnelle, ni d’une volonté d’homme :
ils sont nés de Dieu.
Et le Verbe s’est fait chair,
il a habité parmi nous,
et nous avons vu sa gloire,
la gloire qu’il tient de son Père
comme Fils unique,
plein de grâce et de vérité.

Jean le Baptiste lui rend témoignage en proclamant :
« C’est de lui que j’ai dit :
Celui qui vient derrière moi
est passé devant moi,
car avant moi il était. »
Tous nous avons eu part à sa plénitude,
nous avons reçu grâce après grâce ;
car la Loi fut donnée par Moïse,
la grâce et la vérité sont venues par Jésus Christ.

Dieu, personne ne l’a jamais vu ;
le Fils unique, lui qui est Dieu,
lui qui est dans le sein du Père,
c’est lui qui l’a fait connaître.

Source : AELF

Méditation Père François Lestang

« Au commencement ». Nous voici arrivés au terme de cette année 2021, en ce matin du 31 décembre, et l’évangile qui nous est proposé nous ramène « au commencement », ce commencement qui est, bien avant le premier janvier 2021, celui de la vie en Dieu, celui de la vie avec Dieu.

« Au commencement ». Si je repense aux vœux que j’ai pu formuler au début de cette année, pour moi ou pour les autres, si je cherche à me rappeler les projets que je m’étais proposé de réaliser, quel est mon sentiment en ce matin ? Est-ce que, dans ma vie ou dans celle des personnes qui comptent pour moi, la parole a pris chair ? Est-ce que nous avons pu voir, dans cette année qui s’achève, quelque chose de la gloire de Dieu, de sa grâce et de sa vérité ? Si c’est le cas, rendons grâces à Dieu, pour tant de bienfaits reçus. Mais si les vœux que j’avais formulés, les projets que j’avais envisagés n’ont pas porté le fruit que j’en attendais, n’est-ce pas l’occasion en ce matin de réfléchir à la meilleure manière de souhaiter, de désirer, voire… de prier, par exemple en reprenant lentement cette page d’évangile si extraordinaire.

Que cette fin d’année, Seigneur, me permette de faire mémoire des joies et des peines, des désirs réalisés et des espoirs déçus, pour que je sache, à l’écoute de ton Esprit, te demander ce qui convient pour que ton règne vienne, au ciel et sur la terre. 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don