Accueil
"Le Puissant fit pour moi des merveilles" (Lc 1, 46-56)
Partager

"Le Puissant fit pour moi des merveilles" (Lc 1, 46-56)

Un article rédigé par Père Emmanuel Payen (50899) - RCF,  -  Modifié le 22 décembre 2021
Prière du matin "Le Puissant fit pour moi des merveilles" (Lc 1, 46-56)

"Le Puissant fit pour moi des merveilles"

Méditation de l'évangile (Lc 1, 46-56) par le père Emmanuel Payen

Chant final : "Magnificat “Le Seigneur fit pour moi des merveilles” " par l'ensemble vocal Capella Sylvanensis

michal-bielejewski-UNSPLASH michal-bielejewski-UNSPLASH

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

        En ce temps-là,
Marie rendit grâce au Seigneur
    en disant :
« Mon âme exalte le Seigneur,
            exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur !    
    Il s’est penché sur son humble servante ;
désormais tous les âges me diront bienheureuse.
    Le Puissant fit pour moi des merveilles ;
Saint est son nom !
    Sa miséricorde s’étend d’âge en âge
sur ceux qui le craignent.
    Déployant la force de son bras,
il disperse les superbes.
    Il renverse les puissants de leurs trônes,
il élève les humbles.
    Il comble de biens les affamés,
renvoie les riches les mains vides.
    Il relève Israël son serviteur,
il se souvient de son amour
    de la promesse faite à nos pères,
en faveur d’Abraham et sa descendance à jamais. »

    Marie resta avec Élisabeth environ trois mois,
puis elle s’en retourna chez elle.

Source : AELF

Méditation Père Emmanuel Payen

Marie, cette jeune fille juive de Nazareth, en Palestine, réalise dans son esprit et dans son cœur qu’elle a été choisie pour devenir la Maman du Sauveur Jésus.

Alors elle laisse éclater sa joie et ses remerciements en s’adressant à Dieu.

Chaque phrase renvoie à des textes de la Première Alliance, et, particulièrement des psaumes.

C’est un chant, un poème, où Marie reconnait tout ce qui lui arrive comme un cadeau de Dieu.

« Dieu s’est penché sur son humble servante,

« Désormais tous les âges me diront bienheureuse…

« Il élève les humbles, Il comble de bien les affamés…

« Il se souvient de son amour, de la promesse faite à nos pères,

« En faveur d’Abraham et de sa descendance à jamais. »

Marie fait la relecture de toute l’histoire de son Peuple et réalise que son « OUI » à la Parole de Dieu récapitule toute l’attente d’Israël…

Qu’enfin c’est l’accomplissement de la promesse : Dieu va être présent et visible non plus dans la nuée ou la brise légère, non plus sous la tente de la rencontre ou le Temple ; Il va se rendre proche de tout homme, en devenant un nouveau-né, un petit enfant au milieu de son petit peuple juif.

Le cantique de Marie est le cantique des petits et des pauvres.

Il sera très vite adopté dans la prière des premiers chrétiens… et jusqu’à aujourd’hui, on le chante régulièrement dans nos communautés.

Seigneur met sur nos lèvres le Magnificat de Marie, que sa prière devienne notre prière… que ses mots deviennent notre expression.

Que l’Esprit Saint nous fasse grandir dans la foi et la Joie de Marie et que sa prière devienne notre prière.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

©RCF
Cet article est basé sur un épisode de l'émission :
Prière du matin

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don