Accueil
"Le Fils de l’homme est livré... Si quelqu’un veut être le ..." (Mc 9, 30-37)
Partager

"Le Fils de l’homme est livré... Si quelqu’un veut être le ..." (Mc 9, 30-37)

Un article rédigé par Pasteur Jean-Pierre Sternberger (50973) - RCF,  -  Modifié le 29 septembre 2021
Prière du matin "Le Fils de l’homme est livré…Si quelqu’un veut être le premier..."(Mc 9,30-37)

"Le Fils de l’homme est livré…Si quelqu’un veut être le premier, qu’il soit le serviteur de tous"

Méditation de l'évangile (Mc 9, 30-37) par le pasteur Jean Pierre Sternberger

Chant final: "T'aimer encore" par Etincelo

benny-jackson-UNSPLASH benny-jackson-UNSPLASH

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc

En ce temps-là,
    Jésus traversait la Galilée avec ses disciples,
et il ne voulait pas qu’on le sache,
    car il enseignait ses disciples en leur disant :
« Le Fils de l’homme est livré aux mains des hommes ;
ils le tueront
et, trois jours après sa mort, il ressuscitera. »
    Mais les disciples ne comprenaient pas ces paroles
et ils avaient peur de l’interroger.
    Ils arrivèrent à Capharnaüm,
et, une fois à la maison, Jésus leur demanda :
« De quoi discutiez-vous en chemin ? »
    Ils se taisaient,
car, en chemin, ils avaient discuté entre eux
pour savoir qui était le plus grand.
    S’étant assis, Jésus appela les Douze et leur dit :
« Si quelqu’un veut être le premier,
qu’il soit le dernier de tous et le serviteur de tous. »
    Prenant alors un enfant,
il le plaça au milieu d’eux,
l’embrassa, et leur dit :
    « Quiconque accueille en mon nom
un enfant comme celui-ci,
c’est moi qu’il accueille.
Et celui qui m’accueille,
ce n’est pas moi qu’il accueille,
mais Celui qui m’a envoyé. »

 

Source : AELF

Méditation Pasteur J.P. Sternberger

En chemin, les disciples de Jésus s’étaient demandé : « qui est le plus grand ? ».

Une fois à la maison, Jésus commença à leur dire : « si quelqu’un veut être le premier... ».

Le plus grand, le premier, c’est à peu près la même chose direz vous. Pas tout à fait …

les images ne sont pas les-mêmes. Celle du plus grand, employée par les disciples, est une image statique : qui est le plus grand souvent le reste.

Mais le premier, celui qui va devant, sait que, tel un coureur, tant qu’il n’a pas passé la ligne d’arrivée, il n’est pas certain de rester le premier. C’est seulement si à la dernière seconde de la course, il arrive premier, qu’il pourra monter sur la plus haute marche du podium, devenant le plus grand pour cette course. Ça sert à ça un podium : transformer un premier en plus grand !

Pour Jésus, le premier, c’est celui qui accepte d’être avec les derniers, et même d’être le dernier des derniers, encourageant celles ou ceux qui pensent abandonner. Il est au service de tous.

Ces premiers derniers, on les a applaudis l’an passé vers 20 h. reconnaissant la nécessité vitale de celles et ceux qui, parfois derniers en terme de rémunération du travail, étaient premiers pour le caractère indispensable du service rendu. Service de tous, comme dans le texte de l’évangile.

Tu es grand, Seigneur, d’avoir été premier car dernier, d’avoir soigné, d’avoir servi, d’avoir aimé. Nous voudrions être tes disciples. Amen.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don