Accueil
" La lèpre le quitta et il fut purifié " (Mc 1, 40-45)
Partager

" La lèpre le quitta et il fut purifié " (Mc 1, 40-45)

Un article rédigé par Nicolas de Boccard (50553) - RCF, le 11 février 2024  -  Modifié le 11 février 2024
Prière du matin " La lèpre le quitta et il fut purifié " (Mc 1, 40-45)

" La lèpre le quitta et il fut purifié " (Mc 1, 40-45)

 

Méditation de l'évangile (Mc 1, 40-45)) par le Père Nicolas de Boccard

 

Chant Final " Voici Dieu qui vient à mon secours " par Taizé

benny-jackson-UNSPLASH benny-jackson-UNSPLASH

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc

En ce temps-là,
un lépreux vint auprès de Jésus ;
il le supplia et, tombant à ses genoux, lui dit :
« Si tu le veux, tu peux me purifier. »
Saisi de compassion, Jésus étendit la main,
le toucha et lui dit :
« Je le veux, sois purifié. »
À l’instant même, la lèpre le quitta
et il fut purifié.
Avec fermeté, Jésus le renvoya aussitôt
en lui disant :
« Attention, ne dis rien à personne,
mais va te montrer au prêtre,
et donne pour ta purification
ce que Moïse a prescrit dans la Loi :
cela sera pour les gens un témoignage. »
Une fois parti,
cet homme se mit à proclamer et à répandre la nouvelle,
de sorte que Jésus ne pouvait plus entrer ouvertement dans une ville,
mais restait à l’écart, dans des endroits déserts.
De partout cependant on venait à lui.

Source : AELF

Méditation Père Nicolas de Boccard   

La guérison d’un lépreux qui vient mendier au Christ sa guérison n’a rien, en soi, de surprenant, même si elle brave les interdits de l’époque. Jésus n’est-il pas venu guérir les malades, selon la prophétie d’Isaïe ? Il va aller jusqu’à toucher l’intouchable, et le guérir. Ce qui est plus surprenant est plutôt la réponse que Jésus fait à ce malade guéri, Il le renvoie et lui dit : « Attention, ne dis rien à personne, mais va te montrer au prêtre, et donne pour ta purification ce que Moïse prescrit dans la Loi : ta guérison sera pour les gens un témoignage ». Jésus veut réintégrer cet homme dans la communauté des croyants. Et cet homme va faire l’inverse – ce qui était prévisible - il va proclamer et répandre la nouvelle, ce qui va obliger Jésus à fuir la foule qui vient à Lui.

            Ce n’est la première fois que Jésus impose le silence à ceux qui reconnaissent en Lui le Messie. Mais peut-Il dévoiler ce qu’Il est à travers ses actes tout en empêchant que cela se sache ? Il voulait surtout empêcher que l’on se méprenne sur sa personne et sa mission.

            Jésus n’est pas venu faire disparaître tous les maux. D’ailleurs, du temps de sa venue, tous les malades n’ont pas été guéris, ni tous les morts ressuscités. Il n’est pas venu en roi messianique venu éradiquer le mal ; mais pour nous faire entrer dans une autre logique, celle qui passe par sa mort et sa résurrection. C’est un Messie crucifié que nous proclamons, qui passe par le scandale de la Croix et pour nous par la mort corporelle. Ne l’oublions jamais, même si cela nous scandalise. Jésus ne nous ramène pas au Paradis terrestre ou au royaume des bisounours, Il nous amène au cœur du mystère de la Trinité : le mystère de l’amour auquel nous n’accédons que par le don de tout nous-même, à sa suite.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don