Accueil
"Il va vendre tout ce qu’il possède, et il achète ce champ" (Mt 13, 44-46)
Partager

"Il va vendre tout ce qu’il possède, et il achète ce champ" (Mt 13, 44-46)

Un article rédigé par Nicolas de Boccard (50553) - RCF, le 27 juillet 2022  -  Modifié le 27 juillet 2022
Prière du matin "Il va vendre tout ce qu’il possède, et il achète ce champ" (Mt 13, 44-46)

"Il va vendre tout ce qu’il possède, et il achète ce champ"

Méditation de l'évangile (Mt 13, 44-46) par le père Nicolas de Boccard

Chant final: "Un trésor dans ma vie" par le groupe Praise

michal-bielejewski-UNSPLASH michal-bielejewski-UNSPLASH

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

En ce temps-là,
Jésus disait aux foules :
    « Le royaume des Cieux est comparable
à un trésor caché dans un champ ;
l’homme qui l’a découvert le cache de nouveau.
Dans sa joie, il va vendre tout ce qu’il possède,
et il achète ce champ.

    Ou encore :
Le royaume des Cieux est comparable
à un négociant qui recherche des perles fines.
    Ayant trouvé une perle de grande valeur,
il va vendre tout ce qu’il possède,
et il achète la perle. »

Source : AELF

Méditation père Nicolas de Boccard

Le Christ nous parle du Royaume, il utilise des paraboles pour nous le faire comprendre d’une manière simple et imagée.

1/           Le Royaume est un bien précieux pour lequel on sacrifie le reste : ainsi celui qui va vendre tout ce qu’il possède pour acheter la perle rare, celle d’une grande valeur. De même celui qui a découvert un trésor dans son champ et qui va vendre ce qu’il possède pour acheter ce champ.

2 /          Dans les deux cas, il faut se déposséder :

  • De ce que l’on a : « tout ce qui n’est pas donné nous possède » dira l’écrivain André Gides
  • Et même de ce que l’on est, afin de revêtir le Christ – car au fond c’est Lui le Royaume

C’est curieux, le trésor : le trésor, la perle fine, ne se trouvent pas d’emblée dans les paraboles de Jésus comme une découverte immédiate et définitive, ils sont comme cachés, voilés. Celui qui l’a trouvé doit d’abord faire un tri : la perle rare et les autres, recacher le trésor et vendre les biens qui vont permettre d’acheter le champ où est caché le trésor. Ce n’est qu’au bout de ce labeur, que la récompense est assurée. Recevoir la Bonne Nouvelle du Royaume de Dieu exige un choix et mérite que nous sacrifiions tout le reste. Ce sera la même chose pour nous à la fin des temps, après le labeur de nos vies, les anges discerneront entre les bons et les mauvais, de la manière que nous l’avons fait concrètement dans nos vies !

Nous sommes appelés à notre tour à être configurés au Christ, à renoncer à de nombreux biens licites pour choisir le bien précieux et caché qu’est le ciel, à travers le dépouillement de la croix. La radicalité du choix que nous faisons pour Dieu n’aboutit pas à une soustraction, mais à un “plus”. La présence divine ne chasse pas l’humain. Elle le dynamise, le transfigure de l’intérieur. Le surnaturel n’exclut pas le naturel, il l’amplifie en l’orientant vers sa fin.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don