Accueil
"Est-ce de Galilée que vient le Christ ?" (Jn 7, 40-53)
Partager

"Est-ce de Galilée que vient le Christ ?" (Jn 7, 40-53)

Un article rédigé par Père François Lestang (50793) - RCF, le 29 mars 2022  -  Modifié le 29 mars 2022
Prière du matin "Est-ce de Galilée que vient le Christ ?" (Jn 7, 40-53)

"Est-ce de Galilée que vient le Christ ?"

Méditation de l'évangile (Jn 7, 40-53) par le père François Lestang

Chant final: "Revenez à moi de tout votre coeur" par le Choeur de l'Abbaye de SYLVANèS

andrew-pons-UNSPLASH andrew-pons-UNSPLASH

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean

En ce temps-là,
Jésus enseignait au temple de Jérusalem.
Dans la foule, on avait entendu ses paroles,
et les uns disaient :
« C’est vraiment lui, le Prophète annoncé ! »
D’autres disaient :
« C’est lui le Christ ! »
Mais d’autres encore demandaient :
« Le Christ peut-il venir de Galilée ?
L’Écriture ne dit-elle pas
que c’est de la descendance de David
et de Bethléem, le village de David, que vient le Christ ? »
C’est ainsi que la foule se divisa à cause de lui.
Quelques-uns d’entre eux voulaient l’arrêter,
mais personne ne mit la main sur lui.
Les gardes revinrent auprès des grands prêtres et des pharisiens,
qui leur demandèrent :
« Pourquoi ne l’avez-vous pas amené ? »
Les gardes répondirent :
« Jamais un homme n’a parlé de la sorte ! »
Les pharisiens leur répliquèrent :
« Alors, vous aussi, vous vous êtes laissé égarer ?
Parmi les chefs du peuple et les pharisiens,
y en a-t-il un seul qui ait cru en lui ?
Quant à cette foule qui ne sait rien de la Loi,
ce sont des maudits ! »

Nicodème, l’un d’entre eux,
celui qui était allé précédemment trouver Jésus,
leur dit :
« Notre Loi permet-elle de juger un homme
sans l’entendre d’abord pour savoir ce qu’il a fait ? »
Ils lui répondirent :
« Serais- tu, toi aussi, de Galilée ?
Cherche bien, et tu verras
que jamais aucun prophète ne surgit de Galilée ! »
Puis ils s’en allèrent chacun chez soi.

Source : AELF

Méditation Père François Lestang

« Jamais un homme n’a parlé de la sorte ». Depuis que tu es venu dans notre monde, Jésus, tes paroles résonnent, détonnent, étonnent. Tu évoques dans tes paroles, dans tes paraboles, un royaume où la logique de notre monde est renversée. A Nicodème, tu déclares qu’il faut naître d’en haut, d’eau et d’Esprit, et il en reste tout perplexe. Tu dis que ton corps est une nourriture, et qu’il faut boire ton sang, et tant de tes disciples s’en vont. Tu compares ton corps au Temple de Jérusalem, et tu affirmes que, même si on le détruit, il sera rebâti en trois jours, mais nul ne comprend l’annonce de ta résurrection future. Tu ouvres la bouche, et jamais personne n’a parlé comme toi.

Comment comprendre d’où te viennent ces fulgurances, ces éblouissements, ces enseignements si singuliers ? Es-tu un prophète, voire le prophète annoncé par Moïse ? Es-tu celui que Dieu a consacré par l’onction ? La foule qui t’entend n’arrive pas à te caractériser, tandis que les chefs du peuple t’ont déjà rangé parmi ceux qui égarent les ignorants.

« Jamais un homme n’a parlé de la sorte », parce que jamais avant toi le Verbe de Dieu ne s’était fait homme, envoyé par son Père pour que nous ayons la vie.

Merci Jésus de ton irruption dans notre monde, merci de l’espérance que tu me permets d’une autre manière de vivre, merci de me conduire à adorer le Père, en esprit et en vérité.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

©RCF
Cet article est basé sur un épisode de l'émission :
Prière du matin

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don