Accueil
"D’où m’est-il donné que la mère de mon Seigneur vienne jusqu’à moi?"Lc 1,39-45
Partager

"D’où m’est-il donné que la mère de mon Seigneur vienne jusqu’à moi?"Lc 1,39-45

Un article rédigé par Père Emmanuel Payen (50899) - RCF,  -  Modifié le 19 décembre 2021
Prière du matin "D’où m’est-il donné que la mère de mon Seigneur vienne jusqu’à moi?"Lc 1,39-45

"D’où m’est-il donné que la mère de mon Seigneur vienne jusqu’à moi?"

Méditation de l'évangile (Lc 1, 39-45) par le père Emmanuel Payen

Chant final: "Mon âme éxalte le Seigneur" par la communauté de l'Emmanuel

benny-jackson-UNSPLASH benny-jackson-UNSPLASH

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

En ces jours-là,
Marie se mit en route et se rendit avec empressement
vers la région montagneuse, dans une ville de Judée.
    Elle entra dans la maison de Zacharie
et salua Élisabeth.
    Or, quand Élisabeth entendit la salutation de Marie,
l’enfant tressaillit en elle.
Alors, Élisabeth fut remplie d’Esprit Saint,
    et s’écria d’une voix forte :
« Tu es bénie entre toutes les femmes,
et le fruit de tes entrailles est béni.
    D’où m’est-il donné
que la mère de mon Seigneur vienne jusqu’à moi ?
    Car, lorsque tes paroles de salutation sont parvenues à mes oreilles,
l’enfant a tressailli d’allégresse en moi.
    Heureuse celle qui a cru à l’accomplissement des paroles
qui lui furent dites de la part du Seigneur. »

Source : AELF

Méditation Père Emmanuel Payen

Aujourd’hui, dernier dimanche avant Noël.

Marie vient de recevoir l’annonce qu’elle va devenir la Mère de Dieu, qu’elle va concevoir un fils qui s’appellera Jésus, qui sera l’envoyé de Dieu,  son fils et le Fils de Dieu.

A-t-elle tout compris ? Qui le sait ? … mais elle a fait confiance au messager de Dieu et elle a dit « OUI »

Assez vite, elle part annoncer cette nouvelle incroyable à sa vieille cousine Elisabeth qui habite environ 90 kms au sud de Nazareth.

Elle marche plusieurs jours et arrive dans ce village de Judée où habite sa cousine ; et c’est la rencontre de ces deux femmes, l’une assez âgée et l’autre plutôt jeune, l’une enceinte depuis 6 mois, l’autre au début de sa grossesse.

Quelle rencontre, une visitation entre deux mamans ; la plus âgée sent que l’enfant qu’elle porte se met à bouger en elle… c’est le signe d’une grande joie, d’une nouvelle bouleversante… et Elisabeth accueille sa jeune cousine Marie avec les mots que nous reprenons souvent en disant « Je te salue Marie, pleine de grâce, le Seigneur est avec toi ; tu es bénie entre toutes les femmes et ton enfant est bénit »

Elisabeth est remplie de l’Esprit Saint en parlant ainsi, et nous aussi sommes remplis de l’Esprit Saint quand nous reprenons ses paroles dans notre prière.

Avec Marie, nous pouvons comprendre que désormais, pour être présent à son peuple, Dieu ne réside plus dans des lieux sacrés mais dans des personnes humaines, chacun de nous peut devenir la Maison de Dieu…

Seigneur Jésus, fruit béni des entrailles de Marie, accorde-nous de croire à ta Parole, afin que nous puissions tressaillir de joie dans l’Esprit qui t’unit à ton Père, pour les siècles des siècles…

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don