Accueil
"Demandez, on vous donnera " (Lc 11, 5-13)
Partager

"Demandez, on vous donnera " (Lc 11, 5-13)

Un article rédigé par Père François Lestang (50793) - RCF,  -  Modifié le 7 octobre 2021
Prière du matin "Demandez, on vous donnera " (Lc 11, 5-13)

"Demandez, on vous donnera"

Méditation de l'évangile (Lc 11, 5-13) par le père François Lestang

Chant final: "Saint-Esprit de Dieu" par Pauline Betuel

michal-galezewski-UNSPLASH michal-galezewski-UNSPLASH

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

En ce temps-là,
    Jésus disait à ses disciples :
« Imaginez que l’un de vous ait un ami
et aille le trouver au milieu de la nuit pour lui demander :
“Mon ami, prête-moi trois pains,
    car un de mes amis est arrivé de voyage chez moi,
et je n’ai rien à lui offrir.”
    Et si, de l’intérieur, l’autre lui répond :
“Ne viens pas m’importuner !
La porte est déjà fermée ;
mes enfants et moi, nous sommes couchés.
Je ne puis pas me lever pour te donner quelque chose.”
    Eh bien ! je vous le dis :
même s’il ne se lève pas pour donner par amitié,
il se lèvera à cause du sans-gêne de cet ami,
et il lui donnera tout ce qu’il lui faut.
    Moi, je vous dis :
Demandez, on vous donnera ;
cherchez, vous trouverez ;
frappez, on vous ouvrira.
    En effet, quiconque demande reçoit ;
qui cherche trouve ;
à qui frappe, on ouvrira.
    Quel père parmi vous, quand son fils lui demande un poisson,
lui donnera un serpent au lieu du poisson ?
    ou lui donnera un scorpion
quand il demande un œuf ?
    Si donc vous, qui êtes mauvais,
vous savez donner de bonnes choses à vos enfants,
combien plus le Père du ciel donnera-t-il l’Esprit Saint
à ceux qui le lui demandent ! »

Source : AELF

Méditation Père François Lestang

Qu’est-ce que je demande à Dieu ce matin ? Des choses matérielles, comme ce pain qui me servira pour accueillir ceux qui sont arrivés chez moi à l’improviste ? Du poisson ou des œufs ? Dans la prière du Notre Père, Jésus nous invite bien à demander notre pain quotidien, n’est-ce pas ?

Mais est-ce vraiment cela, la nourriture que Dieu veut, qu’il peut me donner ? En cette année ignatienne, me reviennent des mots d’une pièce contemporaine de Fabrice Hadjadj. Lors d’une de leurs premières rencontres entre les deux, Ignace de Loyola interpelle François avec ces mots : « Le plus dur n’est peut-être pas d’être modeste, mais d’avoir assez d’ambition, Assez d’ambition pour faire craquer notre suffisance, Assez d’ambition pour ne demander rien de moins que tout. Mais nous sommes mesquins, François, Nous demandons quelque chose et toujours moins que tout : une brioche pour notre quatre heures, un oreiller pour notre nuque raide… Nous demandons à Dieu moins que Lui-même »

Mais la promesse de Jésus, c’est bien cela : Dieu donnera son Esprit Saint à ceux qui l’en prient. Oui, Dieu veut bel et bien se donner lui-même, il veut habiter chez nous, nous guider, nous parler par son Esprit, cette présence qui rend nous capable d’être des saints.

Un saint orthodoxe, Seraphin de Sarov, déclarait que « le but de la vie chrétienne, c’est l’acquisition du Saint Esprit », rien de moins.

En ce matin je peux tout à fait demander à mon Père des éléments matériels, pour secourir ceux et celles qui autour de moi sont dans le besoin, et je suis sûr qu’il m’exaucera. Et je peux aussi entendre qu’il y a une promesse plus grande, celle d’une intimité spirituelle avec le Père, si j’ose lui demander « rien de moins que Lui-même ».

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don