Accueil
Commentaire liturgique - 3ème Dimanche du Temps Ordinaire
Partager

Commentaire liturgique - 3ème Dimanche du Temps Ordinaire

Un article rédigé par Michel Mertens - RCF Liège,  -  Modifié le 22 janvier 2021
Jour de Joie Commentaire liturgique - 3ème Dimanche du Temps Ordinaire
Le thème central de la Liturgie de ce jour est l’appel à la conversion. Deux personnages nous sont proposés : Jonas, le prophète et Jean-Baptiste, le précurseur.
Pixabay Pixabay

Dans l’aventure de Jonas, racontée comme un conte, le zèle du prophète va se heurter à l’énormité de la tâche. Mais le « maître des cœurs », Celui qui seul peut susciter la conversion, c’est le Seigneur.

« Le temps est limité », ajoute l’apôtre Paul. « Que ceux qui ont une femme soient comme s’ils n’en avaient pas, ceux qui pleurent comme s’ils ne pleuraient pas, ceux qui font des achats comme s’ils n’en faisaient pas ». Etranges propos ?

Se tourner vers Dieu et croire à la Bonne Nouvelle de Jésus nous introduit dans un monde nouveau, celui d’un lien personnel avec Dieu, auquel tout le reste -métier, gagne-pain, relations - est paisiblement ordonné.

« Les temps sont accomplis, le règne de Dieu est tout proche. Convertissez-vous et croyez à la Bonne Nouvelle. »

La prédication de Jésus commence en Galilée. Ce n’est pas sur le sommet d’une montagne, lieu par excellence des révélations bibliques que Dieu scelle la rencontre avec les hommes, mais au bord de la mer de Galilée, symbole du péché et de la mort. Ce n’est plus l’homme qui monte sur la montagne, mais c’est Dieu qui descend au plus bas. Dieu, en Jésus, vient arracher l’humanité à l’abîme où elle s’enfonce.

Il ne s’agit pas de changer notre état de vie, mais de modifier notre manière de vivre. Comme disait Monseigneur Coffy : «Les Chrétiens ne vivent pas une autre vie que la vie ordinaire, ils vivent autrement la vie ordinaire.»

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF
Cet article est basé sur un épisode de l'émission :
Jour de Joie

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don