Accueil
[Carême - Jour 17] Jeûner... dans la joie
Partager

[Carême - Jour 17] Jeûner... dans la joie

RCF,  -  Modifié le 24 juin 2021
Méditations pour le Carême [Carême - Jour 17] Jeûner... dans la joie
Christine Kristof nous invite à voir dans cette invitation de Jésus "un appel à développer plus de ferveur et plus de joie dans notre désir de suivre le Christ."
podcast image par défaut
Et quand vous jeûnez, ne prenez pas un air abattu, comme les hypocrites : ils prennent une mine défaite pour bien montrer aux hommes qu’ils jeûnent. Amen, je vous le déclare : ceux-là ont reçu leur récompense.
Mais toi, quand tu jeûnes, parfume-toi la tête et lave-toi le visage ; ainsi, ton jeûne ne sera pas connu des hommes, mais seulement de ton Père qui est présent au plus secret ; ton Père qui voit au plus secret te le rendra.
(Mt 6, 16-18)

 

Ce qui peut, à première vue, sembler quelque peu puéril commme recommandation de ne pas montrer à l'extérieur ce que l'on fait pour Dieu est peut-être à lire comme un appel à développer plus de ferveur et plus de joie dans notre désir de suivre le Christ. De cette joie et de cette ferveur nous ne présentons plus une mine attristée. Car le jeûne en tant que privation volontaire de nourriture peut être source de joie et de force. Joie d'être en cohérence avec nos aspirations profondes ; joie de la liberté retrouvée ; joie de la légèreté à ne plus peser, durant un temps, aussi lourd sur la planète ; joie de contribuer par notre retrait à plus de justice, de paix et d'équité.

Comme le dit le pape François, 'le développement de ces comportements [sous-entendu les comportements qui agissent sur la préservation de l'environnement] nous redonne le sentiment de notre propre dignité, il nous porte à une plus grande profondeur de vie, il nous permet de faire l’expérience du fait qu’il vaut la peine de passer en ce monde' (Laudato Si', 212).

Dans le même esprit, nous pouvons comprendre que ce jeûne non manifeste est aussi une invitation à ne pas donner crédit aux apparences, aux dictats de la mode et du mondain, à entrer dans la profondeur intime de nos vies et d'effectuer un véritable retournement de l'extérieur vers l'intérieur et, selon le mot le mot grec, à vivre une métanoïa et retrouver Dieu au-dedans de soi. Il s'agit de vivre le plus naturellement possible ce chemin de dépouillement et de conversion vers Pâques. En tant que chrétien c'est la résurrection qui nous guide, même si nous partageons pleinement le chemin de transformation et de souffrance du Christ.

 

 

LA SOBRIÉTÉ, LE THÈME DU CARÊME 2018 - Ce mercredi 14 février commence le Carême, une période de 40 jours pendant laquelle les chrétiens se préparent à la fête de Pâques, la résurrection du Christ. Cette année pour le Carême, nous vous invitons à méditer le thème de la sobriété.
> En savoir plus

 

méditation

Où trouver la ressource et la joie, quand j'ai la tête qui tourne et que j'ai faim? Peut-être est-ce dans cette fragilité que je rejoins au plus près mon frère ou ma sœur qui n'a pas de quoi manger. Comment cette vulnérabilité peut-elle me guider vers plus de douceur, de partage et de conscience de ma responsabilité écologique envers mon prochain?
 

Un geste concret pour aujourd'hui

Je décide aujourd'hui de jeûner totalement (si je le peux) une fois par semaine durant ce Carême, mais dans la joie. Et, pourquoi pas, d'offrir l'argent ainsi économisé à une association qui œuvre pour la protection de l'environnement.
 


Un Carême pour la terre

Chaque année, l'association Chrétiens unis pour la terre propose de vivre le 'Carême pour la terre'.

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don