Accueil
"À cette génération, il ne sera donné que le signe de Jonas" (Lc 11, 29-32)
Partager

"À cette génération, il ne sera donné que le signe de Jonas" (Lc 11, 29-32)

Un article rédigé par Pasteur Corinne Charriau (50529) - RCF, le 10 octobre 2022  -  Modifié le 10 octobre 2022
Prière du matin "À cette génération, il ne sera donné que le signe de Jonas" (Lc 11, 29-32)

"À cette génération, il ne sera donné que le signe de Jonas"

Méditation de l'évangile (Lc 11, 29-32) par la pasteur Corinne Charriau

Chant final: "Resplendis" par le groupe Be Witness

alexandra-seinet alexandra-seinet

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

En ce temps-là,
    comme les foules s’amassaient,
Jésus se mit à dire :
« Cette génération est une génération mauvaise :
elle cherche un signe,
mais en fait de signe
il ne lui sera donné que le signe de Jonas.
    Car Jonas a été un signe pour les habitants de Ninive ;
il en sera de même avec le Fils de l’homme
pour cette génération.
    Lors du Jugement, la reine de Saba se dressera
en même temps que les hommes de cette génération,
et elle les condamnera.
En effet, elle est venue des extrémités de la terre
pour écouter la sagesse de Salomon,
et il y a ici bien plus que Salomon.
    Lors du Jugement, les habitants de Ninive se lèveront
en même temps que cette génération,
et ils la condamneront ;
en effet, ils se sont convertis
en réponse à la proclamation faite par Jonas,
et il y a ici bien plus que Jonas.

Source : AELF                                                                  

Méditation Pasteur Corinne Charriau

Dans ce court récit de l’Evangile de Luc, les foules sont là, se rassemblent et se densifient. Jésus commence à leur parler en les désignant comme une génération qui demande un signe.

Cette génération ne reconnaît pas en Jésus que Dieu agit. Elle souhaite voir un signe, mais ne réalise pas que le signe de Dieu est Jésus -le Fils de l’homme qui se présente à eux pour les soutenir dans leur vie. C’est comme si cette génération à qui Jésus s’adresse est aveugle, atteinte de cécité spirituelle pour ne pas discerner qui est celui qui se présente à elle, le Fils de l’homme qui vient de la part de Dieu.

Luc travaille cette dimension du signe avant notre épisode dans ce même chapitre 11. Il mentionne qu’on cherche à tendre un piège à Jésus en lui demandant un signe qui vient du ciel, prouvant ainsi qu’il agit de la part de Dieu. Ici, Jésus n’accède pas à la demande des foules et entérine le fait qu’il n’y aura pas d’autre signe que le signe de Jonas !

Alors je m’arrête avec vous sur la figure de Jonas que convoque Jésus pour répondre à cette demande de signe. Jonas est une figure prophétique de la première alliance. Jonas a passé trois jours dans le ventre du grand poisson, et Jésus passera par le séjour des morts, et ressuscitera trois jours après 

Notons aussi que Jonas est aussi ce prophète qui a été envoyé vers les Ninivites, les non-juifs ; ce qui fait écho à la portée universelle de la bonne nouvelle, du salut en Jésus-Christ. ! Il leur appartiendra de faire en temps voulu le rapprochement et même de le dépasser car Jésus leur a dit qu’il il y a ici bien plus que Jonas ! Jésus est le signe ultime de Dieu pour eux et bien au-delà d’eux jusqu’à nous aujourd’hui.

Ce il y a bien « plus que Jonas ici » requiert la foi, comme d’ailleurs aussi ce « il y a bien plus que Salomon », une autre figure de l’Ancien Testament, de la première alliance. Comme les foules, nous aimerions bien parfois que Dieu nous fasse signe de manière plus évidente. Rien ne viendra par magie du ciel, aujourd’hui. Dieu se laisse rencontrer en Jésus-Christ, signe ultime du Dieu qui s’est rendu proche.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don