Accueil
"Vivier solidaire": aller à la rencontre des associations qui aident les exilés
Partager

"Vivier solidaire": aller à la rencontre des associations qui aident les exilés

Un article rédigé par Sophie Lecomte - Dialogue RCF (Aix-Marseille), le 10 mars 2022  -  Modifié le 10 mars 2022
Carrefour Catholique "Vivier solidaire": aller à la rencontre des associations qui aident les exilés

Les mouvements du CCFD-Terre solidaire, la Pastorale des migrants et le Secours Catholique proposent un après-midi de 14h30 à 17h au Centre le Mistral, baptisé VIVIER SOLIDAIRE. Une opération pour rester en éveil et s’inscrire dans un élan de solidarité en se rapprochant de telle ou telle association d’accompagnement des pauvretés.
Explications avec Romain Peray du secours catholique à Marseille et Jean Kayser, du CCFD Terres solidaires

©Dialogue RCF ©Dialogue RCF

A l’hiver 54, l’abbé Pierre lançait un appel poignant pour alerter sur la situation dramatique des expulsions et des personnes vivant à la rue.
Plus de soixante ans après, cet appel n’a pas pris une ride, comme le soulignent Romain du Secours catholique et Jean du CCFD Terre Solidaire à Marseille.
“La pauvreté s’est aggravée avec la crise sanitaire, les besoins sont importants notamment en matière d'hébergement, explique Romain, les gens sont isolés et ont besoin de lien social, aussi ils ne parviennent pas à accéder à leurs droits”.
Jean fait également ce constat de toutes ces pauvreté qui entrent en résonance les unes avec les autres. Sur le terrain les associations font face à de nombreux besoins: les gens à la rue, les familles avec enfants, qui du jour au lendemain vont se retrouver menacées d’expulsion de leur hôtel.

 

La pandémie a aggravé les besoins et accentué la fracture numérique 

 

Romain insiste aussi sur le fait que la pandémie a accentué la pauvreté à cause de l'accès au tout numérique. Quand on est sans papier, sans smartphone, sans internet, l’accès à un travailleur social devient le parcours du combattant, voire impossible. Beaucoup de migrants et d’exilés travaillent pour l’économie informelle, faute de mieux. Avec le confinement, ces personnes se sont retrouvées sans travail et sans ressources car tout était fermé.

Face à ces besoins immenses, plusieurs associations comme le secours catholique, le CCFD Terre solidaire, et la pastorale des migrants, ont décidé de se retrouver autour d’un après-midi convivial, “un vivier solidaire”.

L’objectif est de pouvoir aller à la rencontre de toutes les actions que mènent ces associations sur le terrain. L'aide apportée peut s'exercer de multiples façons: en donnant de l’argent, par un accompagnement administratif ou scolaire ou encore en partageant un temps convivial avec les exilés en leur faisant découvrir la ville, les musées, en tissant des liens amicaux. 
“Pour ne pas que la fraternité perde sa vitalité”.


Rendez-vous au Centre Le Mistral à Marseille de 14h30 à 17h pour toutes les personnes qui auraient envie de s’investir auprès de tous les migrants et exilés.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don