Accueil
RCF VIE PRATIQUE : Comment conserver ses aliments ? Réfrigérateur ou température ambiante ?

VIE PRATIQUE : Comment conserver ses aliments ? Réfrigérateur ou température ambiante ?

Un article rédigé par Eric WM Cooper - 1RCF Belgique, le 21 mai 2024  -  Modifié le 21 mai 2024

Vous venez de faire le plein de fruits et légumes frais, mais vous ne comptez pas les consommer immédiatement ? La question de leur conservation se pose alors. Faut-il les placer au réfrigérateur ou les laisser à température ambiante ? Si certains légumes se plaisent très bien dans le froid, d’autres ne le supportent pas. Pour vous aider à faire le bon choix et préserver leur fraîcheur pendant plusieurs semaines, suivez nos conseils pratiques et simples. Découvrez comment stocker vos fruits et légumes de manière optimale pour qu'ils restent frais et savoureux aussi longtemps que possible.

Femme prenant à la main ou ramassant une grappe de raisin dans un réfrigérateur ou un réfrigérateur ouvert © Envato / Eric Cooper Femme prenant à la main ou ramassant une grappe de raisin dans un réfrigérateur ou un réfrigérateur ouvert © Envato / Eric Cooper

Vous venez de faire le plein de fruits et légumes frais, mais vous ne comptez pas les consommer immédiatement ? La question de leur conservation se pose alors. Faut-il les placer au réfrigérateur ou les laisser à température ambiante ? Si certains légumes se plaisent très bien dans le froid, d’autres ne le supportent pas. Pour vous aider à faire le bon choix et préserver leur fraîcheur pendant plusieurs semaines, suivez nos conseils pratiques et simples. Découvrez comment stocker vos fruits et légumes de manière optimale pour qu'ils restent frais et savoureux aussi longtemps que possible.

Fruits : À conserver au réfrigérateur

  • Fruits rouges (fraises, framboises, myrtilles) : Conserver dans le bac à légumes du réfrigérateur. Ils sont très périssables et doivent être consommés rapidement.
  • Pommes : Peuvent être conservées au réfrigérateur pour prolonger leur durée de vie.
  • Raisins : Conserver dans un sac perforé dans le réfrigérateur.
  • Melons (une fois coupés) : Conserver les melons coupés au réfrigérateur, enveloppés dans du film plastique.

Fruits : À conserver à température ambiante

  • Bananes : Se conservent mieux à température ambiante pour éviter qu’elles noircissent rapidement.
  • Agrumes (oranges, citrons, pamplemousses) : Peuvent être conservés à température ambiante, mais durent plus longtemps au réfrigérateur.
  • Avocats : Conserver à température ambiante jusqu'à ce qu'ils soient mûrs, puis les placer au réfrigérateur pour ralentir le processus de maturation.

Légumes : À conserver au réfrigérateur

  • Légumes à feuilles (salades, épinards, choux) : Conserver dans le bac à légumes du réfrigérateur, dans un sac en plastique perforé.
  • Carottes, betteraves, radis : Conserver dans le bac à légumes, de préférence dans un sac en plastique perforé pour maintenir l'humidité.
  • Brocoli et chou-fleur : Conserver dans un sac perforé dans le réfrigérateur.

Légumes : À conserver à température ambiante

  • Tomates : Se conservent mieux à température ambiante. Le froid peut altérer leur texture et saveur.
  • Pommes de terre : Conserver dans un endroit frais, sombre et bien aéré, mais pas au réfrigérateur, car cela transforme l'amidon en sucre.
  • Oignons et ail : Conserver dans un endroit frais, sec et bien ventilé. Éviter de les stocker près des pommes de terre, car cela peut accélérer leur détérioration.

Œufs

  • Réfrigérateur : Les œufs doivent être conservés au réfrigérateur pour éviter la prolifération de bactéries. Conserver dans leur carton d'origine pour les protéger des odeurs et des fluctuations de température.
  • Température ambiante : Dans certains pays, les œufs sont conservés à température ambiante en raison de la méthode de production et des traitements appliqués. En Europe, par exemple, les œufs ne sont pas lavés après la ponte, ce qui permet de conserver la cuticule protectrice naturelle.

Fromages

  • Fromages à pâte dure (cheddar, parmesan) : Conserver au réfrigérateur, enveloppés dans du papier ciré ou du film plastique.
  • Fromages à pâte molle (brie, camembert) : Conserver au réfrigérateur, de préférence dans un contenant hermétique pour éviter qu'ils ne prennent les odeurs.

Pain

  • Température ambiante : Conserver dans un sac en tissu ou une boîte à pain. Le réfrigérateur peut accélérer le dessèchement.
  • Congélateur : Pour une conservation à long terme, congeler le pain tranché pour pouvoir le décongeler tranche par tranche.

Viandes et poissons

  • Réfrigérateur : Conserver la viande et le poisson crus dans le réfrigérateur, de préférence dans le tiroir du bas pour éviter toute contamination croisée.
  • Congélateur : Pour une conservation prolongée, congeler la viande et le poisson dans des sacs hermétiques ou des contenants appropriés.

Conseils généraux

  1. Organisation du Réfrigérateur : Garder les aliments périssables à portée de vue pour éviter de les oublier.
  2. Contrôle de l'humidité : Utiliser les tiroirs à humidité contrôlée pour les légumes et les fruits afin de maintenir leur fraîcheur.
  3. Rotation des Aliments : Adopter la règle du "premier entré, premier sorti" pour utiliser les aliments les plus anciens en premier.

En suivant ces conseils, vous pouvez optimiser la durée de vie de vos aliments et réduire le gaspillage alimentaire.

Comprendre les dates de péremption

Les dates de péremption sur les produits alimentaires sont souvent source de confusion. Il est important de comprendre ce que signifient ces dates pour savoir si un aliment est encore consommable après la date indiquée.

Date Limite de Consommation (DLC)

Indiquée par "À consommer jusqu’au". Cette date concerne les denrées très périssables qui, après cette date, peuvent présenter un danger pour la santé (ex. viandes, poissons, produits laitiers frais).

Date de Durabilité Minimale (DDM)

Indiquée par "À consommer de préférence avant". Après cette date, le produit peut perdre en qualité (goût, texture) mais ne présente pas de risque pour la santé (ex. pâtes, riz, conserves).

Aliments très périssables (DLC)

Les aliments avec une DLC doivent être consommés avant la date indiquée pour des raisons de sécurité sanitaire. Cependant, quelques jours de marge peuvent être tolérés pour certains produits à condition de respecter des conditions de conservation optimales.

Viandes crues  : 1-2 jours après la DLC si conservées au réfrigérateur à une température inférieure à 4°C.

 Poissons crus : À consommer impérativement avant la DLC.

 Produits laitiers frais  (lait, yaourts) : 1 à 2 semaine après la DLC, si conservés au réfrigérateur et en bon état.

 Charcuterie (jambon, saucisson) : 3-5 jours après la DLC si non ouverts et bien réfrigérés.

Aliments moins périssables (DDM)

Les aliments avec une DDM peuvent être consommés après la date indiquée sans risque pour la santé, bien que leur qualité organoleptique puisse diminuer.

Pâtes et riz ;  Plusieurs mois après la DDM s’ils sont conservés dans un endroit sec et frais.

Conserves : Plusieurs années après la DDM, tant que la boîte n'est pas endommagée.

Biscuits et gâteaux secs : 2-3 mois après la DDM, bien que leur texture puisse devenir moins croustillante.

Céréales : 6 mois après la DDM, si elles sont bien emballées et stockées dans un endroit sec.

Produits spécifiques

 Œufs  : Peuvent être consommés 1 à 2 semaines après la DDM s’ils ont été conservés au réfrigérateur. Le test de flottaison peut aider : un œuf frais coule, un œuf périmé flotte.

Fromages à  pâte dure (parmesan, cheddar) : Plusieurs semaines après la DDM, si aucune moisissure visible autre que la croûte.

Fromages à  pâte molle (brie, camembert) : Quelques jours à 1 semaine après la DDM, vérifier l’absence de moisissures anormales.

Laits et boissons végétales : 1 semaine après la DDM si non ouverts, pour les boissons végétales la durée peut être plus longue.

Pain et produits de boulangerie  : À consommer de préférence avant la DDM, mais peut être consommé après s'il ne présente pas de moisissures.

Conseils pratiques

Vérification visuelle et olfactive : Avant de consommer un aliment après la date limite, inspectez son aspect et son odeur. S’il présente des signes de détérioration (moisissures, odeur aigre, texture altérée), ne le consommez pas.

Conditions de conservation : Conservez les aliments correctement pour prolonger leur durée de vie. Les aliments réfrigérés doivent être maintenus en dessous de 4°C, et les aliments secs dans un endroit frais et sec.

Utilisation créative : Si un aliment approche de sa date limite, incorporez-le dans des recettes pour éviter le gaspillage (ex. smoothies avec des fruits trop mûrs, soupes avec des légumes défraîchis).

Comprendre la différence entre la DLC et la DDM permet de mieux gérer les stocks alimentaires et de réduire le gaspillage. Tout en respectant les normes de sécurité alimentaire, il est possible de consommer certains aliments après leur date de péremption en s’assurant de leur bon état. Adopter des pratiques de conservation adéquates et vérifier visuellement et olfactivement les aliments sont des étapes clés pour une consommation responsable et sécurisée.

Quelques astuces pour conserver les fruits et légumes plus longtemps au réfrigérateur

Les fruits et légumes sont essentiels pour une alimentation saine en raison de leur richesse en vitamines, minéraux et fibres. Cependant, ils ont tendance à se détériorer rapidement, même lorsqu'ils sont conservés au réfrigérateur. Voici quelques astuces pour prolonger leur fraîcheur et éviter le gaspillage alimentaire, y compris une astuce detonate impliquant une simple éponge.

Une éponge dans le réfrigérateur

Une éponge hydratée mais bien essorée placée dans le réfrigérateur peut aider à maintenir un taux d'humidité stable, ce qui est crucial pour la conservation des fruits et légumes. Voici comment cela fonctionne et pourquoi c'est efficace :

L'éponge agit comme une réserve d'eau, libérant progressivement de l'humidité dans le réfrigérateur. Cela empêche les fruits et légumes de se dessécher, ce qui est une cause commune de leur détérioration.

En absorbant l'excès d'humidité lorsque l'air est trop humide et en libérant de l'humidité lorsque l'air est trop sec, l'éponge aide à maintenir une hygrométrie stable. Cela réduit les fluctuations de température et d'humidité qui peuvent accélérer le pourrissement des aliments.

Autres astuces pour conserver les fruits et légumes

Utilisation des Sacs en Plastique Perforés

Les sacs en plastique perforés ou les sacs spécifiques pour fruits et légumes permettent de maintenir un bon taux d'humidité tout en évitant la condensation. Placez vos légumes à feuilles, carottes, et autres légumes frais dans ces sacs avant de les ranger dans le bac à légumes.

Envelopper les Légumes dans du Papier Absorbant

Pour les légumes qui ont tendance à suinter, comme les concombres et les courgettes, enveloppez-les dans du papier absorbant avant de les mettre dans un sac en plastique perforé. Le papier absorbera l'excès d'humidité, empêchant ainsi le développement de moisissures.

Séparer les Fruits et Légumes Producteurs d’Éthylène

Certaines fruits, comme les pommes, les bananes et les avocats, produisent de l'éthylène, un gaz qui accélère le mûrissement et la détérioration des autres fruits et légumes. Conservez ces fruits séparément des légumes et des fruits sensibles à l'éthylène, comme les fraises et les légumes à feuilles.

Utiliser des Contenants Hermétiques

Pour les légumes coupés, utilisez des contenants hermétiques. Cela prévient la perte d'humidité et limite l'exposition à l'air, ce qui peut accélérer le processus de décomposition.

Ne Pas Laver Avant le Rangement

Lavez les fruits et légumes juste avant de les consommer. L'humidité supplémentaire due au lavage peut accélérer leur détérioration lorsqu'ils sont conservés. Si vous devez les laver, assurez-vous qu'ils soient bien séchés avant de les ranger.

Contrôler Régulièrement le Bac à Légumes

Inspectez régulièrement le bac à légumes pour retirer les aliments abîmés ou pourrissants. Un légume pourri peut rapidement contaminer les autres, accélérant ainsi le processus de décomposition.

En adoptant ces astuces simples mais efficaces, vous pouvez prolonger la durée de vie de vos fruits et légumes, réduisant ainsi le gaspillage alimentaire et conservant leur fraîcheur pour une alimentation plus saine et économique.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don