Partager

Renforcer la solidarité entre nous en temps de crise

RCF,  -  Modifié le 24 juin 2021
Prenez soin de vous ! Renforcer la solidarité entre nous en temps de crise
Partager
Comment pouvons-nous concrètement nous aider et nous soutenir mutuellement malgré le confinement? Comment les entreprises font-elles le choix de la solidarité en cette période de crise?
podcast image par défaut

ÉPIDÉMIE DE CORONAVIRUS : VOUS AVEZ LA PAROLE - Pour répondre à vos questions, vous permettre de témoigner ou de proposer des initiatives solidaires, RCF accorde désormais une large place à la libre antenne. Chaque matin, du lundi au vendredi, de 9h à 10h, et chaque soir (à partir de mardi) de 21h à 22h, nous vous proposons des rendez-vous exceptionnels où vous avez la parole. > En savoir plus
â–º Appelez le 04 72 38 20 23
â–º Écrivez à : emissionspeciale@rcf.fr 

 

être solidaires entre nous

Le confinement a provoqué l’arrêt habituel des activités de beaucoup d’associations. Pour autant, "il y a de nouvelles manières d’inventer la solidarité", affirme Jean-Charles Mayer, responsable de la communication de la Société de Saint-Vincent-de-Paul (SSVP). L’association a lancé un journal de la solidarité disponible en ligne : Quarantaide.

On peut y lire des conseils donnés aux bénévoles pour préserver le lien avec les personnes isolées et fragiles. Cela passe par des gestes simples : prendre des nouvelles par téléphone, écrire des lettres notamment aux détenus privés de parloirs en raison du confinement, utiliser les nouveaux moyens de communication. "Tout le monde peut agir à son niveau, il suffit d’être aux aguets, de repérer ceux qui sont en situation d’isolement", insiste Jean-Charles Mayer qui suggère aussi, tout en respectant les gestes "barrière" et les mesures de sécurité, de donner quelques provisions à des SDF que nous pouvons croiser dans les rues quand nous allons faire nos courses.

Il conseille aussi de leur imprimer la liste des lieux de distribution alimentaire encore ouverts, ainsi que des attestations dérogatoires, car certains SDF se font verbaliser par la police. Jean-Charles Mayer salue le choix des personnes qui, ayant la chance d’être confinées dans leur résidence secondaire, mettent à disposition leur appartement à des personnes de la rue. C’est le cas de Pierre qui témoigne sur le site de la SSVP : "En ces temps difficiles, il est particulièrement temps de s’entraider et de faire un geste vers l’autre."
 

L’engagement solidaire des entreprises

Julien Leclercq se dit fier d’être chef d’entreprise, au vue de la "solidarité dont font preuve beaucoup des dirigeants actuellement". Certains ont adapté leur activité en ce sens. C’est le cas par exemple d’entreprises du domaine de la cosmétique qui ont décidé de produire du gel hydroalcoolique, d’autres, du secteur de la Tech qui fabriquent des respirateurs d'anesthésie afin de faire face à la pénurie, tandis que des entreprises du textile optent pour la confection de masques.

Parmi les autres belles initiatives référencées sur les réseaux sociaux par le Centre des Jeunes Dirigeants (CJD) cette proposition de collectifs d’entrepreneurs du digital de réaliser gratuitement des sites Internet de vente en ligne à des commerçants qui ont stoppé leur activité en raison du confinement. Ou encore, ce beau geste posé par certains horticulteurs qui, plutôt que de perdre leur production, sont allés fleurir gratuitement des villages ou des cimetières.

Certes, reconnaît Julien Leclercq, "beaucoup d’entreprises actuellement à l’arrêt sont inquiètes pour leur avenir". Malgré les mesures annoncées par le gouvernement, elles se demandent si, après la crise, leur activité pourra repartir. Si ces craintes sont légitimes il s’agit plutôt, avant de penser à la relance commerciale, "de réfléchir au modèle entrepreneurial, à la qualité du lien à préserver entre salariés, entre l’entreprise et ses fournisseurs et ses clients", affirme le chef d’entreprise qui conclut par cette note d’espoir : "On va se battre pour réinventer un système plus solidaire. On est dans un pays créatif et résilient qui saura sortir de cette crise."
 

Prenez soin de vous, La nouvelle émission de RCF

PRENEZ SOIN DE VOUS, c'est la nouvelle émission de RCF pendant le confinement. Chaque jour du lundi au vendredi, de 9h à 10h, Melchior Gormand, lui-même confiné chez lui, vous propose de passer une heure ensemble, en direct. Échanger des bonnes idées pour vivre le confinement le plus sereinement possible, s'entraider entre auditeurs de RCF et partager de belles expériences de solidarité... La place est à la libre antenne sur RCF.

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don