Accueil
"Marseille veut devenir neutre en carbone"
Partager

"Marseille veut devenir neutre en carbone"

Un article rédigé par Amaury Guillem - Dialogue RCF (Aix-Marseille),  -  Modifié le 7 septembre 2021

Christine Juste est adjointe au maire de Marseille en charge de l'environnement. A l'occasion du Congrès mondial pour la préservation de la nature qui se tient à Marseille jusqu'au 11 septembre, elle revient sur les grandes thématiques écologiques portées par la majorité municipale. Entre autres, la candidature de Marseille pour devenir ville neutre en carbone.

Christine Juste, adjointe au maire de Marseille en charge de l'environnement Christine Juste, adjointe au maire de Marseille en charge de l'environnement

Militante depuis trente ans au sein d'associations écologistes, Christine Juste est passée de l'autre côté de la barrière en devenant élue au sein de la majorité portée par le Printemps Marseillais à la mairie de Marseille. En charge de l'environnement, de la biodiversité, de l'eau et de nombreux autres chantiers, elle appelle le rôle à jouer le rôle d'arbitre entre la Ville et la Métropole : "Beaucoup des chantiers sur lesquels je travaille, qui touchent à la mobilité, à la propreté ou à la gestion des déchets, sont gérés par la Métropole. Cela donne malheureusement lieu à des discussions stériles. Marseille a  besoin de l'Etat qui peut donner des moyens, mais qui peut aussi jouer le rôle d'arbitre, pour que les chantiers avancent."

 

Un rôle que le président Macron, de passage à Marseille la semaine dernière, semble bien vouloir jouer, lui qui a dénoncé les blocages politiques voire idéologiques qui ont trop longtemps freiné voire empêché l'action publique dans les dernières décennies. Christine Juste appelle de ses voeux un coup de pouce pour les projets tels que la zone à faible émission (ZFE) en centre-ville de Marseille ou encore la création du "Conseil de territoire Zéro", qui ferait de Marseille un territoire à part entière au sein de la Métropole. Aujourd'hui, Marseille fait partie du Conseil de Territoire Marseille Provence, au même titre que Cuges-les-Pins : "Loin de moi l'envie de dévaloriser des petites communes, mais que ce soit le maire de Gémenos qui ait le maître de Marseille, donc démocratiquement, c'est compliqué. Il y a beaucoup de blocages. Mais on n'a pas le temps de débattre sans fin !"

 

Chrisitine Juste revient aussi sur la candidature de la ville de Marseille au label "Ville sans carbone" ou la place que Marseille entend jouer au sein du Congrès mondial de la nature ou dans le paysage méditerranéen. Autant de sujets grâce auxquels, pour Christine Juste, "travailler sur la réduction de la pollution participe directement à la réduction de la pauvreté. Rétablir l'égalité des territoires ne peut pas se faire sans retravailler la mobilité sur le territoire." Une façon d'incarner le fameux "Plus juste, plus vert".

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don