Accueil
[MAJ] Circulation alternée vendredi à Lyon et Villeurbanne
Partager

[MAJ] Circulation alternée vendredi à Lyon et Villeurbanne

Un article rédigé par J.U. - RCF Lyon,  -  Modifié le 7 décembre 2016
Le préfet du Rhône a décidé de la mise en oeuvre de la circulation alternée sur Lyon et Villeurbanne vendredi, et demande au maire de Lyon d'organiser la gratuité des transports en commun.
2016 RCF - Lyon dans le brouillard le lundi, circulation alternée le vendredi 2016 RCF - Lyon dans le brouillard le lundi, circulation alternée le vendredi

Circulation alternée vendredi à Lyon et Villeurbanne Le préfet du Rhône a décidé de la mise en oeuvre de la circulation alternée sur Lyon et Villeurbanne vendredi, et demande au maire de Lyon d'organiser la gratuité des transports en commun.
C'est une première sur la Métropole. Maintes fois demandée par les écologistes lors des épisodes de pollutions précédents, la ciculation alternée sera mis en place vendredi 9 décembre. Concretement, seuls les véhicules avec une plaque d'imatriculation impair pourront circuler dans Lyon et Villeurbanne. 
 

UNE DECISION PRISE DANS L'URGENCE

Interrogé dès lundi sur l'opportunité de mettre en place une circulation alternée à Lyon, Stéphane Beroud, directeur de la sécurité et de la protection civile à la préfecture, expliquait que pour mettre en oeuvre une circulation alternée, il fallait que la pollution dépasse les 80 µg/m3 pendant 4 jours consécutifs

Deux jours après, les textes officiels sont les mêmes mais plus le discours des services de l'Etat: "Bien que ces conditions (NDLA: le seuil de 80 µg/m3 atteint ou dépassé 4 jours de suite) ne soient pas réunies mais compte tenu des prévisions [...] le préfet du Rhône vient de décider, par anticipation, que la circulation alternée se mettrait en place à Lyon et Villeurbanne ce vendredi 9 décembre à partir de 05h00". 

DES MESURETTES COMPLEMENTAIRES

Pour que la circulation alternée soit efficace, il faut qu'elle soit doubler par la gratuité des transports en commun disent les écologistes. Dans son communiqué, le préfet du Rhône demande d'ailleurs malicieiusement à Gérard Collomb de "mettre en oeuvre toutes les mesures permettant la gratuité" des TCL.

Toujours aussi réticent à prendre des mesures coercitives, le sénateur-maire de Lyon et président de la Métropole annonce seulement la gratuité du service Vélo’V et des voitures en autopartage Bluely pendant une heure pour tous. Et de renvoyer les lyonnais vers la plateforme de covoiturage de la Métropole et le site d'infotrafic onlymoov. Ce n'est pas mieux à Villeurbanne, ou "la ville a décidé la gratuité du stationnement résidentiel afin d’inciter les habitants à ne pas utiliser leur véhicule"

UNE DECISION QUI FAIT PARLER

Avant l'annonce du préfet seul Europe Ecologie Les Verts avait pris la parole pour demander, dès le début de l'épisode de pollution, la mise en place d'une circulation alternée. Mais ça c'était avant. Quelques heures seulement après l'annonce officielle, des partis jusque là silencieux ont réagit. Pour Christophe Boudot, leader du FN au conseil régional, "la circulation alternée est une mesure inefficace et injuste".

De son côté le groupe "Les Républicains & Apparentés" de la ville de Lyon a choisi de faire d'une pierre deux coups en liant pollution et grève. Stéphane Guilland, nouveau chef de file de l'opposition municipal attaque directement Gérard Collomb en lui demandant de "s’attacher à régler les problèmes lyonnais que de s’occuper de la campagne de Monsieur Macron".

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don