Accueil
Jeunes, témoins de la joie
Partager

Jeunes, témoins de la joie

Un article rédigé par Anne Kerléo,Daniel Maciel - RCF,  -  Modifié le 22 avril 2019
Des jeunes vivant dans des territoires oubliés de France (monde rural et banlieue) témoignent de leur quotidien, de leurs rêves, de leurs colères et de leurs engagements pour une société meilleure.
P&F2016- Eli P&F2016- Eli

Ils s'appellent Hugues, Adrien, Emmanuel, Estelle, Joris, Laetitia, Nicolas, Melvil ou Marion. Rien d'exceptionnel dans leur vie. Ils sont lycées, jeunes professionnels ou étudiants. La plupart habitent à Saint-Denis, en banlieue parisienne, ils ont grandi "au mileu des tours", ou en Picardie, en milieu rural. "A Saint-Denis il y a une vraie solidarité", témoigne Emmanuel. "A la campagne aussi!", rétorque Emilie, issue d'un milieu rural de Picardie.

 

©P&F2016- Eli
 

Ils confrontent et partagent leurs regards, leurs rêves, leurs espoirs, leur envie de chager le monde et leurs inquiétudes. A quelques mois des JMJ, auxquelles certains d'entre eux participeront, ils apportent sur l'antenne de RCF une parole emplie à la fois de fraîcheur, de sérieux et de joie.

 


©P&F2016- Eli

 

Ce qui les aide à grandir... La famille, la religion, les amis, l'engagement. "La famille me motive et m'accompagne", témoigne Emmanuel. Pour Emilie, c'est le temps qu'elle donne aux autres qui lui permet de s'accomplir et de s'épanouir. Tous rêvent de travailler et de fonder une famille, de voyager aussi.

 

©P&F2016- Eli

La place qu'ils donnent à leur foi. "La religion, c'est une des bases de ma vie", confie Estelle. Les jeunes qui témoignent font tous partie soit de la JOC (Jeunesse ouvrière chrétienne), du MRJC (Mouvement Rural de Jeunesse Chrétienne) ou des Scouts et Guides de France. Des engagements qui les aident à vivre leur foi mais aussi à gagner en autonomie et responsabilité, notamment en s'occupant de plus jeunes. "Il y a beaucoup de jeunes à la messe le dimanche à Saint-Denis", explique Emmanuel. "En milieu rural, c'est plus des personnes âgées qui se retrouvent à l'église", constate Emilie.
 


Anne Kerléo et Daniel Maciel ©P&F2016- Eli

 

 

Rendez-vous mensuel, Vous avez dit fragile? donne la parole aux personnes isolées, en situation de précarité, malades... Des personnes que la vie a fragilisées.

Parce que la parole des personnes fragiles doit être entendue, RCF et l'association Participation et Fraternité veulent faire entendre sur les ondes l'espérance que redonne la joie d'être ensemble. Chaque mois, les personnes qui participent à l'émission se réunissent deux ou trois fois dans les semaines qui précèdent la séance d'enregistrement. Le concept de l'émission est porté par la conviction que c'est dans la rencontre que l'on partage, et que pour bien se rencontrer il faut passer du temps ensemble.

RCF remercie l’Association Georges Hourdin, partenaire de Vous avez dit fragile?

 

Emission enregistrée en avril 2016

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don