Accueil
Entretien. Stéphane Thubert : "vivre sur un voilier, c'est un confort spirituel"
Partager

Entretien. Stéphane Thubert : "vivre sur un voilier, c'est un confort spirituel"

Un article rédigé par Laura Vergne - RCF Nice Côte d'Azur, le 27 mars 2023  -  Modifié le 27 mars 2023
Commune Planète Côte d'Azur Entretien. Stéphane Thubert : "vivre sur un voilier, c'est un confort spirituel"

À Saint-Laurent-du-Var, une soixantaine de personnes vivent sur leur bateau. C'est un mode de vie alternatif qui a explosé ces deux dernières années. Dans cet épisode, rencontre avec Stéphane Thubert, un homme, qui a quitté son appartement il y a 10 ans pour s'installer sur un voilier. 

Stéphane Thubert au port de Saint-Laurent-du-Var - RCF Nice Côte d'Azur Stéphane Thubert au port de Saint-Laurent-du-Var - RCF Nice Côte d'Azur

Comment se passe la vie sur un voilier ? 

 

C'est extraordinaire de vivre sur un voilier. Cela fait 10 ans que je vis sur le voilier et les dix années n'ont jamais été les mêmes. 

 

 

Qu'est ce qui vous a donné envie de changer de vie ? 

 

Cela s'est fait du jour au lendemain. Je n'ai pas du tout grandi avec des parents qui étaient du milieu de la voile, pas du tout. J'ai découvert cela très tardivement. Il faut savoir qu'il y a un peu plus de 10 ans, j'avançais à quatre pattes sur les voiliers, je n'étais pas du tout à l'aise. Je n'arrivais pas à tenir debout. J'étais propriétaire d'un appartement à cette époque. L'appartement était pour moi un lieu où tout était "trop figé", qui ne correspondait pas à mes attentes. Je me sentais coupé des éléments, de la nature et du vent. Le voilier, j'y voyais un petit côté rêve. Le rêve, pour moi, c'était la liberté, la mer et les oiseaux. La réalité est plus contrastée, c'est-à-dire que les bons moments sont encore plus beaux que ce que l'on imagine et les moments les plus durs comme l'inconfort, sont plus difficiles que ce que l'on imagine. Maintenant ce n'est plus un rêve, c'est du concret et je ne regrette pas du tout ma vie d'avant. 

 

 

Dans l'inconfort peut-on trouver un certain confort ? 

 

C'est un inconfort physique car c'est un petit espace, il y a beaucoup moins d'affaire, en revanche, c'est un confort "spirituel", où je suis plus en adéquation avec mes valeurs et avec ce que j'aspire. Il y a presque un choix à faire entre le confort physique, c'est-à-dire, l'espace, le lit, le rangement et le matériel et le confort spirituel, c'est-à-dire, comment je me sens bien et comment je suis aligné avec mes valeurs et mes aspirations. 

 

 

Pour écouter la suite de l'interview, cliquez sur le player en haut de l'article.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don