Accueil
À Erdeven, “Plus on est de fous, plus on trie !”
Partager

À Erdeven, “Plus on est de fous, plus on trie !”

Un article rédigé par Sophie Piéplu - RCF Sud Bretagne,  -  Modifié le 13 octobre 2021

“Plus on est de fous, plus on trie !” Entre 400 et 500 participants étaient présents ce mardi 12 octobre pour cette opération sur la plage de Kerhillio, à Erdeven, dans le Morbihan. Le but : faire un geste pour l'environnement en ramassant les déchets, mais pas seulement. Cette action citoyenne était organisée dans le cadre des semaines d'information sur la santé mentale, qui se déroulent jusqu’au 17 octobre 2021.

Entre 400 et 500 personnes étaient au rendez-vous à Erdeven pour traquer le plastique. Entre 400 et 500 personnes étaient au rendez-vous à Erdeven pour traquer le plastique.

Les bottes en caoutchouc, gants et sacs poubelles étaient indispensables ce mardi matin pour traquer les bouts de plastiques et les mégots dans le sable… Parmi les plus de 400 personnes présentes, Jean Ravallec. Il est cadre de santé à l’EPSM Morbihan et il a organisé l’opération “Plus on est de fous, plus on trie !” dans le cadre des semaines d’information sur la santé mentale. L’idée était de rassembler un maximum de personnes concernées par les troubles psychiques, que ce soit les personnes soignées, des médecins, des psychiatres, mais aussi tout citoyen qui souhaite s’informer. “Dans la population en général, un quart des personnes souffrent de ces troubles” explique-t il. “Aujourd’hui c’est un vrai moment d'échange et de sensibilisation”.

Sous le soleil matinal, Fabienne et Tiphaine sont accompagnées de leur éducateur. Les deux jeunes femmes sont en ce moment hospitalisées à l’EPSM de Saint-Avé. Elles repèrent les bouts de filet de pêche… et bingo ! Une pince à cheveux vert fluo était camouflée dans les algues ! 
Pour Jean Ravallec, l’objectif est de passer un bon moment et de montrer une image positive de la santé mentale : “car la santé mentale c’est également tout simplement être citoyen et se préoccuper de l’avenir”.

Cette opération était aussi l’occasion d’une sortie scolaire pour des lycéens de l’établissement Benjamin Franklin de Auray. Ils étaient divisés en petits groupes et plusieurs étaient chargés de faire un reportage vidéo sur l’initiative. “C’est important de s’informer sur la santé mentale. C’est un sujet tabou je trouve” estime Jeanne, en classe de seconde, carnet de note en main.

L’opération aura duré deux bonnes heures. Résultat des courses : de nombreux sacs semblent bien vides : “il y a tellement de participants, qu’il n’y avait pas grand chose à ramasser !”

Les semaines d’informations sur la santé mentale, du 4 au 17 octobre. www.semaines-sante-mentale.fr

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don