Accueil
Musée des tissus : vers un happy end ?
Partager

Musée des tissus : vers un happy end ?

Un article rédigé par J.U. - RCF Lyon,  -  Modifié le 17 juillet 2023
Ce 5 juillet une nouvelle réunion de la dernière chance a permis à la Chambre de Commerce et d'Industrie de présenter son plan de sauvetage des musées des tissus et des arts décoratifs.
RCF 2017 - Le musée des tissus n'a jamais été aussi près d'être sauvé RCF 2017 - Le musée des tissus n'a jamais été aussi près d'être sauvé

"On tient le bon bout !". Rarement depuis le début de cette affaire Emmanuel Imberton aura été aussi positif sur le sort du Musée des tissus à Lyon. Le président de la chambre de commerce et d'industrie avait le sourire au sortir de la réunion. Pour une fois, tous les protagonistes étaient présents. La CCI bien sûr mais aussi le syndicat professsionel Unitex et toutes les collectivités impliquées : Etat, Région, Métropole et Ville de Lyon.


 

Union autour du plan ?

Emmanuel Imberton a présenté un plan dans lequel, la gouvernance et la propriété des deux hôtels particuliers abritants les musées, revient au Conseil Régional. Le financement devrait être réparti entre tous les autres acteurs. Nous utilisons toutefois encore le conditionnel car il existe encore quelques zones d'ombres...

Des points restent à éclaircir

Ainsi, la question de la propriété des collections des deux musées n'a pas été tranchée. "Soit les collections restent la propriété de la CCI, soit elles sont cédées à la Région, soit elles sont cédées au Groupement d'Intérêts Public qui doit voir le jour" précise Emmanuel Imberton.

Sur un plan plus technique la cession des bâtiments à la Région pour l'euro symbolique n'est pas encore faite. Il faudra pour cela attendre l'assemblée générale de la CCI au mois de septembre. Il n'est pas encore certain que les élus de la chambre seront d'accord pour céder des biens estimés à 16M€.

Et la métropole dans tout ça ? 

Si des zones d'ombres existent, une chose est sûre : cette réunion a permis à l'ensemble des protagonistes de poser une pierre dans le jardin de la Métropole et de son futur président. Pour l'heure, la Métropole de Lyon ne s'est pas engagée. Et pour cause, l'élection du président doit avoir lieu le 10 juillet. Impossible de s'engager avant cela.

Pour Emmanuel Imberton "ça passe ou ça casse. Il faudra examier la position de la métropole dans les semaines à venir. Elle a toutes les cartes en main, la balle est dans son camp" .

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don