Accueil
La rentrée des classes dans le Rhône et à Lyon
Partager

La rentrée des classes dans le Rhône et à Lyon

Un article rédigé par RCF Lyon - RCF Lyon,  -  Modifié le 17 juillet 2023
Au-delà des ouvertures et fermetures de classes, cette rentrée 2016 est placée sous le signe des travaux, des cartables toxiques et de la grève. Notre dossier à suivre toute cette semaine.
DR - Ecole à Boyer DR - Ecole à Boyer

11,5 millions d'euros pour les écoles

Comme chaque année pendant les vacances scolaires, les services de la ville de Lyon ont effectué de nombreux travaux dans les écoles publiques. Plus précisément 104 chantiers ont été menés dans 73 écoles pour un budget de 11,5 millions d'euros. Rénovation des locaux, mise au normes de sécurité, extension de bâtiments, la liste des chantiers est aussi longue que diverse.

Dans le 8e arrondissement, la cantine de l’école Simone Signoret a été agrandie pour répondre à la demande, croissante dans ce quartier. Anne Brugnera, adjointe au maire de Lyon en charge l’éducation a précisé que "si les travaux continueront durant l’année scolaire, le gros du chantier a toutefois été fait".

Propos recueillis par Simon Blin.

Des portiques de sécurité dans les établissements scolaires

636 019 élèves devraient faire leur rentrée cette semaine dans l'académie. Et pour certains il faudra passer par un portique de sécurité pour entrer dans l'école. En début d'année Laurent Wauquiez président de la région Auvergne Rhône-Alpes annonçait l'installation de portiques de sécurité. Bonne ou mauvaise idée? La rectrice d'académie Françoise Moulin-Civil ne répond pas directement à la question..

Si tous les lycées ne seront pas équipés en portiques, le rectorat a prévu des mesures pour renforcer la sécurité dans les établissements:

La rectrice d'académie, Françoise Moulin Civil sera l'invitée du 18/19 régional sur notre antenne, ce mercredi dès 18h15 avec Elise Moreau. 

A Saint-Priest les écoles sous vidéosurveillance

Dans l'Est lyonnais, la ville de Saint-Priest a décidé de placer l'ensemble des 17 groupes scolaires sous vidéosurveillance, pour un budget de 70 000 euros. Son maire, Gilles Gascon, était mercredi matin l'invité de Jean-Baptiste Cocagne.


 

Des produits toxiques dans les cartables

ecole-janet-goode_2.jpgL'association de consomateurs UFC Que Choisir a jeté un nouveau pavé dans la mare... Le cartable des enfants serait rempli de substances toxiques. Stylos, feutres, effaceurs, colle, sur 52 produits testés, 19 d'entres eux sont à éviter et contrairement à ce que l'on peut penser, grande marque ne rime pas avec qualité.

Alors que les jouets doivent se plier à de strictes législations, il n'en est rien pour les fournitures scolaires explique Jean-Pierre Rochette d'UFC que choisir Lyon.

Propos recueilli par Marion Pottier.

 

Sureffectif et manque de professeurs à Vaulx-en-Velin

Ce jeudi la rentrée des classes quelque peu perturbée au collège Henri Barbusse de Vaulx-en-Velin. Les professeurs n'ont pas assuré la reprise des cours de 5ème et 4ème de cet établissement de 700 élèves. Une manière pour les enseignants de dénoncer le sureffectif qui touche les classes de ce collège pourtant classé réseau d'éducation prioritaire plus.

Henri Barbusse ne devrait pourtant pas accueillir plus de 24 élèves par classes pour respecter le cadre des établissements REP+. André Voirin, professeur d'histoire géographie et représentant de l'intersyndical, a vu les effectifs du college gonfler depuis deux ans.

Outre ce problème de sureffectif, le collège Henri Barbusse de Vaulx-en-Velin doit faire face au manque de professeurs. Alors que tous les élèves auront fait leur rentrée lundi, il manque déjà à l'établissement un professeur d'Espagnol et deux professeurs de Physique. 
 

Classe unique à Boyer

A Boyer dans la Loire, un petit village de 200 habitants, dispose d'une seule classe unique qui accueille pour cette rentrée scolaire, 16 élèves de 5 à 11 ans, de la Grande Section de Maternelle au CM2.
Muriel Perrin en est l'enseignante et la directrice. Elle est épaulée par Clarisse, assistante maternelle. Cette première journée a permis aux enfants de faire connaissance, aux huit plus grands de choisir un petit dont ils seront le parrain ou la marraine durant l'année.
Didier Rodriguez, de RCF Lyon, était sur place ce matin:


Dans cette école de l'enseignement catholique du diocèse de Lyon, les enfants font tous les apprentissages scolaires en fonction de leur âge mais apprennent aussi à vivre ensemble et à s'entraider.

 

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don