Accueil
Hommage à Elise Fischer, une voix de RCF
Partager

Hommage à Elise Fischer, une voix de RCF

Un article rédigé par Christophe Henning - RCF, le 4 janvier 2024  -  Modifié le 4 janvier 2024
L'Actualité littéraire Hommage à Elise Fischer, une voix de RCF

Elle nous a quitté ce 25 décembre, emportée par la maladie. Elise Fischer, c’est une plume, une romancière, une femme de conviction, une voix aussi, qui a accompagné les auditeurs pendant des années sur RCF…

Elise Fischer Elise Fischer

Journaliste, femme de lettres, critique littéraire, elle a reçu des dizaines d’écrivains dans son émission Au fil des pages, des auteurs qui aujourd’hui encore me parlent d’elle quand ils viennent au studio pour parler de leur dernier roman dans mon émission Au pied de la lettre. Elise, avec cette voix enveloppante, épatait ses invités par sa lecture précise, chaleureuse. Elle savait créer cette ambiance de salon littéraire, où l’on cause et l’on s’évade au fil des pages. Elle mettait chacun à l’aise, pour que ses invités donnent le meilleur d’eux-mêmes.

Je peux le dire aujourd’hui, c’était en coulisse des heures de lecture et de travail. A peine descendue du TGV qui la menait de Fontenoy-la-Joûte, dans sa Lorraine aimée, à Paris, avec une dizaine de livres dans son cabas, elle plongeait une dernière fois dans les romans de ses invités, se passant de déjeuner pour être fin prête, allant même jusqu’à choisir les extraits de musique classique qui allait agrémenter la discussion. Et quand elle m’a passé le flambeau sur l’antenne nationale, elle a poursuivi l’aventure radiophonique avec une chronique sur RCF Alsace et sur France bleu sud Lorraine.

Une passionnée des lettres que les auditeurs connaissaient et appréciaient.

Les auditeurs, et les lecteurs : Elise Fischer a écrit près d’une cinquantaine de romans, auxquels s’ajoutent des livres pour la jeunesse, une œuvre distinguée par de nombreux prix, à commencer, en 2001 par la Feuille d’or de la ville de Nancy, ville qui lui tenait tant à cœur. Née à Champigneulles d’un père ouvrier lorrain et d’une mère alsacienne, elle est restée viscéralement attachée à son pays. Elle a débuté sa carrière comme journaliste, s’est imposée comme un des auteurs des plus fidèles, suivie par des lecteurs assidus, ceux-là même qui, chaque année, se rendaient au salon du Livre sur la place, à Nancy, sur le stand d’Elise pour y faire dédicacer le roman de l’année. Ce n’est là qu’une des manifestations de sa générosité qui s’exprimait encore avec la présidence du Prix de la nouvelle littéraire, créé par Roger Bichelberger. Loin des ors du monde littéraire parisien, ce prix est ouvert aux lycéens de la région Grand Est qui, par dizaines, participent à la compétition. Présidente pendant plusieurs années de l’association des Ecrivains croyants, elle assurait aussi le caté dans sa paroisse. Un tel souci de transmission que la commune de Conflans-en-Jarnisy en Meurthe-et-Moselle a donné à sa bibliothèque le nom d’Elise Fischer.

On a envie de s’arrêter avec elle, on peut toujours lire ses romans !

Les romans d’Elise Fischer, c’est un rendez-vous avec des personnages singuliers pris dans les tourments de la grande histoire. Lisez donc « Tous au théâtre » qui raconte des générations de femmes dans le cadre étonnant du théâtre du peuple de Bussang, créé par la famille Pottecher, « Là où renait l’espoir » en Lorraine au cœur de la Seconde Guerre mondiale, ou le tout dernier paru en septembre dernier, « Les silences de Jeannette » qui raconte la vie de sa grand-mère, tous édités chez Calmann Lévy.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don