Partager

De Ira

Un article rédigé par Alexis WOLFF - RCF Rennes,  -  Modifié le 17 juillet 2023

Quand la violence sociale s'emballe, que reste-t-il de nous en dehors d'une révolte permanente ? Comment se construire autrement qu'en opposition ? De Ira : un récit vertigineux, plein de rage et de fureur.

De Ira (Stéphane Hirlemann - Delcourt) De Ira (Stéphane Hirlemann - Delcourt)

 

De Ira de Stéphane Hirlemann chez Delcourt De Ira (Stéphane Hirlemann - Delcourt)
De Ira (Stéphane Hirlemann - Delcourt)
Quand la violence sociale s'emballe, que reste-t-il de nous en dehors d'une révolte permanente ? Comment se construire autrement qu'en opposition ? Un récit vertigineux, plein de rage et de fureur.
Pêche et Caro sont liées par une profonde amitié. Malgré le sexisme ambiant et la violence d'un monde de plus en plus précaire, la première ramène toujours sa bouillante amie vers plus de légèreté et de raison. Un jour, pourtant, Caro perd pied... Son apaisement viendra-t-il d'Elisée, ce clochard céleste qu'elle n'arrête pas de croiser ou se laissera-t-elle submerger par sa colère ?

 

Tout en noir et blanc, avec des aplats de gris en guise de couleur, l’auteur nous invite à nous plonger dans son univers semi-réaliste où les influences du manga sont indéniables, notamment Miyazaki, le réalisateur des films d’animation Le Voyage de Chihiro ou Princesse Mononoke, visuellement cités dans cette bande dessinée. 
Le trait est expressif, la mise en page dynamique, le mouvement bien représenté : nous ressentons l’agitation de son personnage Caro perdu face au monde qui se dresse devant elle [...] Et nous, lecteurs, sommes comme Caro : un peu perdu dans ce récit abordant de nombreux sujets, nous perdant devant ses objectifs. Nous ne savons pas vraiment où veut en venir l’auteur [...] et le personnage de Caro est difficilement attachant : nous subissons la lecture comme elle son existence. Le tour de force à ce niveau là est extrêmement réussi ! Mais pourrait ne pas plaire à tout le monde...

De Ira (Stéphane Hirlemann - Delcourt)

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don