Accueil
Avec Valérie, bénévole auprès des migrants
Partager

Avec Valérie, bénévole auprès des migrants

Un article rédigé par Claire Le Parc - RCF,  -  Modifié le 17 juillet 2023
Valérie travaille dans la communication. Elle est l'une des fondatrices de l'association bretonne Utopia 56. Pour ses vacances elle a choisi de s'investir dans un camp de réfugiés.
l'évacuation des migrants porte de la Chapelle - BERTRAND GUAY l'évacuation des migrants porte de la Chapelle - BERTRAND GUAY

Une association d'aide aux migrants

Valérie travaille dans la communication en Bretagne, mais elle est aussi l'une des fondatrices de l'association Utopia 56. En juillet elle s'est rendue avec sa famille Porte de la Chapelle à une période ou près de 3000 réfugiés dormaient "où ils le pouvaient" autour du centre d'accueil ouvert par Anne Hidalgo. La situation a duré une dizaine de jours avant l'évacuation.

Pendant cette période de canicule, le travail de bénévolat a été "très dense", notamment à cause de l'absence de points d'eau. Il a aussi fallu gérer les distributions de nourriture, de vêtements et de kit hygiène. Pour Valérie, ces "vacances" ont été très enrichissantes "dans le lien avec les réfugiés". 

 

un travail de longue haleine

Valérie se préserve tout de même des "moments de repos" en dehors de ses activités de bénévole. Mais pour elle, son choix de faire du bénévolat et de créer avec un groupe d'amis l'association Utopia 56 a tout de même été évident lors de la "grosse vague migratoire du printemps  2015", quand la jungle de Calais a grandi très vite. 

Elle garde de cette expérience auprès des migrants des "images fortes", notamment un soir où elle souhaitait partir, mais elle n'a pas pu le faire car plusieurs personnes avaient besoin d'aide. Un réfugié notamment devait recevoir une chimiothérapie, "il n'avait pas de solution d'hébergement" et a finalement dû dormir dans un véhicule. 

Pour Valérie, il était également important de s'engager dans ces opérations de bénévolat avec sa famille, sa fille a même fait une année de césure dans ces études pour pouvoir se consacrer à des associations, notamment pendant les périodes de vacances de sa mère. 

L'association créée il y a 18 mois a aujourd'hui 6000 adhérents. Utopia 56 recherche des dons, notamment pour des frais d'hébergement et de déplacement. Si vous pouvez donner, rendez-vous sur www.utopia56.com

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don