Accueil
24 projets d'infrastructures indispensables en Auvergne-Rhône-Alpes selon la FTP
Partager

24 projets d'infrastructures indispensables en Auvergne-Rhône-Alpes selon la FTP

Un article rédigé par Thomas Loret, RCF Puy-de-Dôme - RCF Puy de Dôme,  -  Modifié le 17 juillet 2023
La Fédération Régional des Travaux Publics veut mettre en avant 24 projets d'infrastructures nécessaires au dynamisme de notre territoire. Soit 2 par département. Qu'en est-il en Auvergne ?

24 projets structurants, soit deux par département d'Auvergne-Rhône-Alpes. Voilà ce que l'on peut trouver dans le nouveau livret édité par la Fédération Régionale des Travaux Publics. Des projets indispensables pour notre tissu économique local, mais qui ne figurent pas dans la nouvelle Loi d'Orientation des Mobilités.

Allier : le 2ème pont à Moulins

L'objectif est d'assurer une bonne liaison est-ouest avec un développement des modes de transports alternatifs. Il s'agit aussi d'accompagner le développement de l'ouest de l'agglomération avec des conditions de circulation plus favorables.

Travaux : 2020 – 2023
Coût : 36 millions d'euros
Moyens : 100 personnes / an

Allier : le contournement nord-ouest de Vichy

Il s'agit notamment de finaliser la desserte de l'Agglomération vichyssoise. Mais aussi de délester la ville du transit sur la partie urbaine de la RD6. Et cela afin de renforcer l'attractivité économique du territoire.

Travaux : 2022 – 2025
Coût : 70 millions d'euros
Moyens : 230 personnes / an

Cantal : aménagement de la RN 122

L'objectif est de réaliser la déviation complète de la route sur les sections Aurillac – Le Lioran et Figeac – Aurillac. Et cela afin d'assurer une meilleure liaison de l'A75 avec l'A20. Mais aussi d'améliorer le cadre de vie des riverains sur cet itinéraire.

Travaux : dans les 10 ans
Coût : 200 millions d'euros
Moyens : variables selon travaux

Haute-Loire : liaison A75 – Brioude

Il s'agit de rattacher plus efficacement la commune de Brioude avec l'autoroute A75 avec des améliorations pour la sécurité et la fluidité du trafic. Notamment avec la déviation d'Arvant.

Travaux : 2020 - 2023
Coût : 60 millions d'euros
Moyens : 200 personnes / an

Haute-Loire : doublement de la RN88

L'objectif principal est de sécuriser ce tronçon, mais aussi de rapprocher Le Puy-en-Velay du bassin stéphanois et donc du bassin lyonnais. Cela passera par la déviation d'Yssingeaux et le tracé en 2x2 voies entre Saint-Hostien et Le Pertuis.

Travaux : 2019 - 2023
Coût : 21 millions d'euros (+ 140 millions d'euros pour le viaduc de Ramel)
Moyens : 400 personnes / an

Puy-de-Dôme : Modernisation de la ligne Clermont - Paris

Il s'agit de pouvoir rallier la capitale depuis Clermont en 2h30, contre 3h10 minimum actuellement. Et cela afin de renforcer l'attractivité du Puy-de-Dôme et de l'Auvergne. Le projet vise aussi à améliorer le confort de la ligne pour les professionnels.

Travaux : 2018 - 2022
Coût : 750 millions d'euros actuellement (1,5 milliards estimés)
Moyens : 2500 personnes / an

Puy-de-Dôme : Le contournement sud-est de Clermont

Il s'agit de desengorger la RD212 et le pont de Perignat-ed-Allier. Mais aussi de supprimer les nuisances pour les riverains en déviant une partie de 17 000 véhicules quotidiens. Autre objectif, améliorer l'attractivité du secteur de Billom.

Travaux : lancement indéfini pour au moins 5 ans
Coût : 46 millions d'euros
Moyens : 90 personnes / an

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don