Partager

Ste Thérèse 5/5

RCF Hauts de France,  -  Modifié le 27 novembre 2020
Poèmes et moments forts de la vie de Sainte Thérèse sont éclairés par le père Jean-Claude Perrachon.

Thérèse Martin, Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus pour les intimes que nous sommes tous, est née en 1873 et a terminé sa course de géant en 1897.  Thérèse a beaucoup écrit et a fait honneur à sa langue maternelle, le français, qu’elle a illustrée en trois genres littéraires : le récit autobiographique, la poésie et le genre épistolaire.

Extrait : 
 Aujourd’hui nous écoutons ensemble une lettre de sainte Thérèse de l’Enfant Jésus adressée à sa sœur Léonie le 17 juillet 1897, deux mois avant la mort de Thérèse …

        Ma chère Léonie
        je suis bien heureuse de pouvoir encore m’entretenir avec toi, il y a quelques jours je ne pensais plus avoir cette consolation sur le terre mais le bon Dieu paraît vouloir prolonger un peu mon exil, je ne m’en afflige pas car je ne voudrais point entrer au ciel une minute plus tôt par ma propre volonté. L’unique bonheur sur la terre c’est de s’appliquer à toujours trouver délicieuse la part que Jésus nous donne. La tienne est bien belle, ma chère petite sœur. Si tu veux être une sainte cela te sera facile, puisqu’au fond de ton cœur le monde n’est rien pour toi. Tu peux donc, comme nous, t’occuper de « l’unique chose nécessaire », c’est à dire que, tout en te livrant avec dévouement aux œuvres extérieures, ton but soit unique : Faire plaisir à Jésus, t’unir plus intimement à Lui.
        Tu veux qu’au Ciel je prie pour toi le Sacré-Cœur, sois sûre que je n’oublierai pas de Lui faire tes commissions et de réclamer tout ce qui te sera nécessaire pour devenir une grande sainte.
        À Dieu, ma Sœur chérie, je voudrais que la pensée de mon entrée au Ciel te remplisse d’allégresse, puisque je pourrai t’aimer encore davantage. 

                    Ta petite sœur Th. De l’Enfant Jésus
        P.S. Je t’écrirai plus longuement une autre fois, je ne le puis maintenant, bébé ayant besoin de faire dodo.
 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don