Accueil
Sorcière : le dernier spectacle de Macha Méril
Partager

Sorcière : le dernier spectacle de Macha Méril

Un article rédigé par Nina Pavan - Dialogue RCF (Aix-Marseille),  -  Modifié le 16 octobre 2021
Culture club Macha Méril pour son spectacle "Sorcière" au Théâtre des Bernardines

En représentation à Marseille, au théâtre des Bernardines, pour son spectacle Sorcière, Macha Méril est l'invitée de Michèle Taddeï dans Culture Club. Elle revient sur ce spectacle ambitieux, empreint d'émerveillement, mais aussi sur sa relation au théâtre et à la beauté dans l'art. 

Macha Méril dans les studios de Dialogue RCF ©Robert Poulain Macha Méril dans les studios de Dialogue RCF ©Robert Poulain

Mélange de musique et de textes, Macha Méril est seule en scène mais bien entourée pour son spectacle Sorcière. Elle se fait le porte-voix des textes de Marguerite Duras, sur la musique de son époux, Michel Legrand. 


Dans une mise en scène intense on y découvre des situations invraisemblables dans lesquelles les femmes se trouvent mais aussi des aspects de la personnalité de Marguerite Duras comme ses désirs.

 

Comme tous les très grand écrivains Marguerite Duras a, selon Macha Méril, une parole chamanique.

 

Ce que je reconnais en elle [Margherite Duras] c'est cette façon visionnaire de voir l'existence.  Ses textes de 1986, on dirait que ça a été écrit hier soir !

 

Le spectacle Sorcière célèbre l'avènement du siècle des femmes. Tout a changé : le couple, le rapport avec le travail, les enfants, même la manière de parler. Macha Méril, grâce aux textes de Marguerite Duras, explore toutes les difficultés que les femmes traversent, et dont elles se relèvent plus fortes.

 

L'innocence de l'enfant est proche de l'art. Macha Méril se remémore les mots de Michel Legrand sur cet esprit de pureté, mot bien galvaudé, qui règne dans le coeur des artistes. L'audace de l'enfance se retrouve chez Marguerite Duras, elle a qui a perdu son premier enfant. 

 

L'univers du théâtre remis à l'honneur

 

Macha Méril revendique son opposition à l'utilisation de caméras au théâtre, pour des gros plans sur les acteurs, ce n'est pas ce que le public vient chercher au théâtre. Elle attribue le succès de son spectacle Sorcière à cette volonté de donner au public une expérience authentique du théâtre. L'acteur danse, d'un texte à l'autre, dans une sorte de fête du théâtre.

 

Je pense que les gens me sont reconnaissants de renouer avec tout ce que le théâtre apporte. Dans ce lieu, une église, qui s'y prête à merveille. 

 

Finalement Macha Méril transporte son public et se laisse elle-même transporter par les textes de Marguerite Duras et son amour pour la vie. Elle a cette vision de l'artiste, qui touche du doigt quelque chose d'absolu et qu'il essaye de le restituer au public, à la façon de l'Albatros dont parlait Baudelaire, qui flirtait avec le grandiose.  

 

« Je lutte contre tous ces autres spectacles si concrets, pleins de trivialité. On a si peur de ne pas être compris... pourtant, avec ce spectacle assez pointu, les jeunes rentrent dedans facilement, ils sont contents que je leur donne des choses intelligentes et la possibilité de s'émerveiller. Je ne les prend pas pour des idiots, je ne descend pas vers le public, je l'amène jusqu'à moi. »

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don