Accueil
Les Français sont-ils de plus en plus fatigués ?

Les Français sont-ils de plus en plus fatigués ?

Un article rédigé par Anthony Bordes - RCF, le 1 février 2024  -  Modifié le 1 février 2024
Je pense donc j'agis Les Français sont-ils de plus en plus fatigués ?

"Je suis tellement fatigué aujourd’hui !" Régulièrement, on peut entendre ce type de plainte dans la bouche de nos amis, proches, collègues. Selon un sondage IFOP publié en 2022, près de la moitié des Français se sentent fatigués, démoralisés, stressés et irrités. Quelles sont les causes de cet état de fatigue ? Comment inverser la tendance de cette "épidémie de flemme" ? Une émission Je pense donc j'agis présentée par Melchior Gormand.

Photo d'illustration © Andrea Piacquadio / Pexels Photo d'illustration © Andrea Piacquadio / Pexels

Les Français sont fatigués. L'IFOP et la Fondation Jean Jaurès évoquent une "grosse fatigue et épidémie de flemme" dans une enquête publiée en octobre 2022. Un état de fatigue exacerbé depuis la crise sanitaire, souvent montrée du doigt mais aussi l’inflation, la politique ou encore la perte d'intérêt au travail. Quelles sont les causes de cet état de fatigue et comment sortir de cette situation ?

Après le Covid-19, une épidémie de fatigue ?

Moins de motivation, plus de fatigue. "Le virus en lui-même n’est pas directement responsable"précise Jonathan Chalier, rédacteur en chef adjoint de la revue Esprit et philosophe, quand on lui parle du Covid-19. La cause majeure : les changements sociétaux depuis la pandémie. Les Français ont du mal à s'en remettre et ont surtout été affectés mentalement, ce qui joue sur leur niveau de fatigue. Le philosophe évoque une "fatigue de l’esprit", une lassitude qui se traduit par une sensation d’épuisement et qui finit par se ressentir physiquement. Aurélie Meyer-Mazel, spécialiste du sommeil et psychologue du travail, y trouve beaucoup d’explications : "le retour à la normale a été compliqué pour beaucoup de gens. Pour les enfants aussi, qui développent de plus en plus de phobie sociale à l’idée d’aller à l’école. On peut également citer les problèmes financiers pour beaucoup de travailleurs, etc." Les personnes majoritairement touchées par cet épuisement habitent dans une grande ville. Les concernés sont souvent les jeunes adultes, qui connaissent une fragilisation physique et mentale. 

 

Le virus en lui-même n’est pas directement responsable de la fatigue des Français

 

Mais cet état de fatigue évolue et pas uniquement depuis la pandémie. Aurélie Meyer-Mazel parle d'une "dette chronique" du sommeil : la population dort 1 h 30 de moins qu'il y a un siècle et 30 minutes de moins depuis 15 ans. Une baisse qui est due en majorité au développement des écrans et des réseaux sociaux. Le Covid-19 a donc surtout été un "révélateur" selon Jonathan Chalier. La crise sanitaire s’inscrit dans une série d’autres crises qui se succèdent : "les Français ont de bonnes raisons d’avoir du mal à s’endormir : crise climatique, invasion de l’Ukraine, crise économique, etc.”

Télétravail, perte de sens : c'est fatigant !

Les manières de travailler ont radicalement changé en quelques années, ce qui peut expliquer en partie l’épuisement des Français. Le développement du télétravail en serait une cause principale. En moyenne, dans le secteur tertiaire, un salarié sur cinq y a recours. "Le télétravail a mis les gens chacun dans leur coin. J’ai beaucoup de patients qui s’en plaignent car ils aimaient aller sur leur lieu de travail", déplore Aurélie Meyer-Mazel. Cette forme d’organisation, aussi pratique soit elle, vient perturber le partage entre vie personnelle et vie professionnelle selon Jonathan Chalier. "L’ouvrier était aliéné à l’usine et il pouvait être lui-même à la maison", dit-il en citant Karl Marx. Il y a aussi un sentiment de malaise et de perte de sens autour du travail : il semble avoir moins d’importance dans la vie des Français, ce qui cause fatigue et perte de motivation.

 

Je pense donc j'agis Les Français sont-ils de plus en plus fatigués ?

Comment se réveiller de cette crise ?

Aurélie Meyer-Mazel appelle à revenir aux basiques : faire attention à son alimentation, notamment le soir en mangeant plus léger. Éviter le sucre le matin, qui augmente le taux d’insuline. Privilégier les protéines comme les yaourts et les amandes est aussi fortement conseillé par la psychologue. Réduire les écrans est une bonne solution, surtout le soir. "L’idéal serait de ne plus du tout en utiliser après le repas”, recommande la psychologue qui conseille aussi une sieste de 20 minutes entre midi et deux, qui pourrait permettre de récupérer jusqu’à deux heures de sommeil.

Quant à la santé mentale, un soutien psychologique peut être un bon moyen de retrouver la forme. Comme l’indique Aurélie Meyer-Mazel, huit séances chez le psychologue par an sont remboursées par la Sécurité Sociale depuis avril 2022 ce qui peut encourager les Français à prendre rendez-vous. Elle remarque que la santé mentale est un sujet moins tabou qu’auparavant et souligne cette avancée : "Avant 2022, cela coûtait cher aux français d’aller consulter et je suis heureuse de cette évolution." Pour aller mieux encore, Jean-Claude, auditeur de RCF, conseille de voir les bons côtés. Se contenter des "petites choses de la vie", pourrait être la clé du bonheur. 

 

Il faut puiser à la source de ce qui est beau dans le quotidien. 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don