Accueil
Un bénitier automatique installé dans une église de Rennes
Partager

Un bénitier automatique installé dans une église de Rennes

Un article rédigé par Pauline de Torsiac - RCF,  -  Modifié le 26 juin 2021
L'actu chrétienne Un bénitier automatique installé dans une église de Rennes
Plus besoin de mettre la main dans le bénitier ! Un curé du centre-ville de Rennes vient d’investir dans un distributeur automatique d’eau bénite.
podcast image par défaut

Le curé de l’église Notre-Dame-en-Saint-Melaine, située dans le centre-ville de Rennes (Ille-et-Vilaine), a tiré les leçons de la crise. Il vient d’installer, à côté de l’imposant bénitier en granit, un distributeur automatique d’eau bénite.
"Nous sommes en pandémie, les bénitiers ont été les premières victimes. Il y a une entreprise qui a eu cette idée de créer un bénitier automatique. Vous passez votre main et vous recevez quelques gouttes d'eau bénite", explique le père Nicolas Guillou.

Un bel objet à l'entrée de l'église

Un distributeur automatique d’eau bénite, cela a un coût : 1 200 euros. Mais pour le père Nicolas Guillou, ce bel objet joue un rôle important puisqu’il permet aux fidèles de se signer à l’entrée de l’église. Tout un symbole. "C'est un très bel objet. Il est un peu comme une fontaine arrondie sur le haut. C'était important pour nous de mettre quelque chose de beau pour rappeler le baptême en faisant le signe de croix quand on entre dans l'église", se réjouit le père Nicolas Guillou.

L’utilisation du distributeur automatique est simple : il suffit de passer sa main sous le capteur, qui va détecter votre présence puis distribuer des gouttes d'eau bénite. Les paroissiens semblent séduits par le nouvel investissement du père Guillou, mais certains auront, semble-t-il, besoin d’un temps d’adaptation. "Ça réjouit les gens. Mais une dame m'a dit qu'elle avait failli faire le geste de se frotter les mains comme avec du gel hydroalcoolique", s'amuse le père Nicolas Guillou.

L’appareil en métal argenté a une capacité de 10.000 gouttes avant recharge. Et celles qui ne tombent pas dans la main sont recueillies dans un petit réservoir. 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don