Accueil
Restez à la maison
Partager

Restez à la maison

RCF,  -  Modifié le 21 mars 2020
« Restez à la maison », voilà une formule que l’on entend beaucoup et qui il y a peu nous aurait enthousiasmés.
podcast image par défaut

« Restez à la maison », voilà une formule que l’on
entend et qui il y a peu nous aurait
enthousiasmés : « Monsieur Pruvost, aujourd’hui, il n’y a
pas trop de travail, vous pouvez rester à la maison ». Oh
merci ! Alors évidemment aujourd’hui, il en va tout
autrement. « M. Pruvost, Restez à la maison, sinon vous
attentez à votre vie et à celle des autres… » Et donc, je
ne sors pas, je n’invite personne. Et je ne fais pas le
malin parce que le virus, c’est lui le plus malin, il
profite de la moindre de nos failles, pour galoper d’un
corps à l’autre. Ce mot « rester » et ce mot « maison »
suppose donc radiographies. Et rester nous fait revenir
au mot distance.

En effet, comme pour le mot distance, qu’on a ausculté
hier, rester vient de la racine indoeuropéenne sta,
signifiant être debout et qui a donné le verbe stare en
latin, d’où la station, mais aussi le verbe re-stare, re
ayant la valeur intensive, et donc le fait de bien se tenir
debout sans bouger, de restare est né bien sûr « rester ».
Alors parmi les exemples qu’on trouvera dans nos
dictionnaires, il y a la formule : « Vous resterez bien
dîner avec nous ». Eh bien, non, il n’a même pas été
question de vous inviter. La seule formule c’est « rester
à la maison ». Maison.

En fait au départ, il y a le verbe manere, signifiant
rester, demeurer, qui a donné le mot mansion,
mansionem, le lieu de séjour et finalement l’habitation.
En réalité, ce mot mansio, en tant que maison était de
peu d’usage il ne survivait que dans la Gaule conquise,
en gallo-romain donc. Dans tout le reste de l’Empire
romain, le mot utilisé était la casa, la case, mais aussi le
latin classique domus qui ont été supplantés par
« maison », même si bien sûr domus et casa se
retrouvent indirectement dans des mots comme Dom
Rémy, domaine de Rémi, ou La Chaise Dieu signifiant
en fait la maison de Dieu, chaise étant ici une
déformation de casa. Et en attendant, il y a une formule
qui reprend du poids auprès des Parents et de leurs
enfants : le « devoir maison », eh oui plus de « devoir
sur table », sur table d’école, non, mais sur la table de la
cuisine, à la maison, oui. Vite, retrouvons nos cours de
récréation pleine de cris et de rires. Mais pour ça
d’abord rester à la maison…

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don