Accueil
Pourquoi une tempête de sable en Anjou ?
Partager

Pourquoi une tempête de sable en Anjou ?

Un article rédigé par Bernadette Humeau - RCF Anjou, le 16 mars 2022  -  Modifié le 16 mars 2022

Hier matin nous avons découvert nos voitures recouvertes d’une pellicule marron. Que se passe-t-il ? 

© Bernadette Humeai © Bernadette Humeai

C’est un phénomène naturel qui survient plutôt au printemps, mais qui n'est toujours aussi visible qu’hier matin effectivement. 

Il s’agit des effets d’une tempête de sable qui a pris sa source au Sahara. 

Depuis ce week end, une dépression très creuse descend de l’Atlantique vers le Maroc, ce qui a entrainé des pluies torrentielles au Maroc, tandis que s'est déclenché une tempête sur le Sahara. 

Les vents violents ont soulevé le sable, et cette masse d’air chaud remplie de sables est remonté à haute altitude et se déplace vers le Nord.

Fait particulier quand même, la densité de poussières sableuses est tout à fait remarquable. 

Un phénomène météorologique récurrent, mais cette fois très chargé 

Régulièrement vécu en Afrique, au large aussi comme au Cap Vert, et parfois jusqu’aux Caraïbes, ce phénomène météorologique venant du Sahara a lieu en moyenne une à trois fois par an dans le Sud de la France, mais avec des intensités variables, et, ici, la masse d'air chargée de sables va remonter jusqu’au Pays Bas. 

Dans les Pyrénées, cela a produit des paysages tout à fait particulier parce que ce sont des précipitations chargées de sable sont tombées dans la nuit de lundi et mardi et les blancs champs de neige ont été recouverts d'une pellicule marron. 

Une lumière ocre orangée  

C’est une ambiance tout à fait particulière qui teinte l’atmosphère :  l’air est chargé de ce sable et poussières de sables avant qu’il ne se dépose sur le sol. 

Cela n’est pas bon pour les voies respiratoires, aussi les plus fragiles d’entre nous peuvent remettre un masque quand ils sortent,  cette fois pour se protéger de la poussière de sable. 

Une forme de pollution 

C’est aussi de la pollution, car la définition de la pollution c’est la dégradation d’un écosystème par l’introduction d’entités physiques, chimiques ou biologiques qui altèrent le fonctionnement. 

La différence c’est que l’origine de la pollution ici n’est pas humaine. Encore que, encore que, il y a un an, en février, le sable tombé en France qui a été analysé contenait des éléments radioactifs restants des 17 essais nucléaires réalisé dans le Sahara algérien par la France entre 1960 et 1966. Mais, précisons-le, l’association pour le contrôle de la radioactivité dans l’Ouest qui avait fait une étude avait conclu à la présence de traces de Césium 137 mais dans des proportions sans danger pour la santé.

Des tempêtes de sable aussi aux Etats-Unis, en Chine, en Inde 

Oui dans les grandes plaines d’Amérique du Nord, dans le désert de Gobi en Mongolie ou du Taklamakan en Chine, dans le désert du Thar en Inde. Il y a un an exactement, Pékin avait subi une énorme tempête de sable venu du désert de Gobi : on voyait à peine les immeubles, les avions étaient cloués au sol. 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don