Partager

Pour Pascal Balmand l'école doit être "le lieu de formation au dialogue"

RCF,  -  Modifié le 11 février 2019
Alors que l'Enseignement Catholique vit une semaine du réenchantement , son responsable Pascal Balmand est le Grand Invité de la Matinale.
Fanny Cohen Moreau Fanny Cohen Moreau

L'école lieu du dialogue...

Secrétaire général de l’Enseignement Catholique depuis septembre 2013, Pascal Balmand commence par s'exprimer sur le mouvement des gilets jaunes. Il ressent le "sentiment banal mais fort d’un besoin de reconnaissance et d’existence". Et sur le débat national il pense que l’école a la vocation d’être "le lieu de formation au dialogue, au débat rationnel et argumenté". "Nous avons trop facilement tendance à nous exprimer avec les tripes, le cœur tout seul ne suffit pas au dialogue", "la participation de l’école au débat c’est de faire son travail d’école".

... du réenchantement...

Pour Pascal Balmand, le sens du réenchantement de l’école c’est "rappeler que l’école catholique a un horizon qu’elle doit viser, qui est l’éducation intégrale de la personne, la prise en compte de toutes les facettes de la personnalité de chacun", c’est "chercher à être en conformité avec le sens de notre mission". Néanmoins il affirme qu’il ne faut pas "faire porter à l’école tous les maux de la société ou attendre qu’elle apporte des solutions à toutes les questions".

Pour atteindre cet objectif de réenchantement, Pascal Balmand pense que "comme toute institution ou toute communauté, l’école catholique a besoin de travailler à toujours plus et mieux, faire place à l’initiative et à la responsabilité de chacun'.  

... et de la réforme. 

La réforme du bac qui se met en place paraît pour Pascal Balmand "extrêmement intéressante parce qu’elle laisse plus de place à la personnalisation des parcours et à la modularité des enseignements, avec un assouplissement du système éducatif".

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don