Accueil
Plus de démocratie participative à Angers en 2018
Partager

Plus de démocratie participative à Angers en 2018

Un article rédigé par RCF - RCF Anjou,  -  Modifié le 9 janvier 2018
A Angers, les citoyens seront mis à contribution cette année. Le maire, Christophe Béchu, veut plus les impliquer dans les processus de décision et dans l'action de la ville.
Angers Mag 2018 Angers Mag 2018

Une fois n'est pas coutume, le maire d'Angers a délaissé les prestigieux greniers Saint Jean de la Doutre pour sa cérémonie des voeux 2018 lundi soir. Il s'est installé à la salle des sports de Montplaisir. L'année 2018 sera placée sous le signe de la participation citoyenne. Christophe Béchu a annoncé la création d'une réserve citoyenne et d'une nouvelle plateforme participative.
 

La création d'une réserve citoyenne

Le maire d'Angers Christophe Béchu souhaite associer davantage les habitants à la vie publique et veut pour cela créer une réserve citoyenne. " On va proposer à des angevins, qui ont envie de s'engager, de s'inscrire et de participer à une forme de réserve, explique le maire d'Angers, c'est une possibilité de se mettre bénévolement au service de la ville." Concrètement, les volontaires pourront participer à des missions de sécurité civile en cas de nécessité, comme lors d'inondations ou d'épisodes de canicule. Ils pourront aussi être mobilisés sur des actions sociales et des évènements sportifs ou culturels organisés par la ville. "Nous formerons ceux qui sont le plus en forme aux premiers secours et aux risques psychosociaux", ajoute le maire d'Angers. La réserve citoyenne sera à la disposition du maire et du préfet en cas besoin.
 

Une nouvelle plateforme participative

Autre nouveauté, le maire a annoncé la mise en place d'une plateforme numérique en ligne. "A partir de mi-janvier les angevins pourront, individuellement, déposer sur cette plateforme des idées d'amélioration de la ville. Cela pourra être une association, des riverains, des habitants d'un quartier, des gens qui pratiquent le même sport... Tous ceux qui voudront s'impliquer pour leur ville", détaille le maire. "Le projet pourra être celui de végétalisation d'un espace ou l'installation d'une aire de pique-nique," donne en exemple Christophe Béchu. Les idées seront ensuite examinées par la mairie, qui étudiera les obstacles juridiques et leurs coûts. A l'automne prochain, elles seront soumises au vote des citoyens. Un budget d'un millions d'euros est dédié à cette initiative.

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don