Accueil
Phase 2 du déconfinement: ce qu'il faut retenir du plan dévoilé par le Premier Ministre
Partager

Phase 2 du déconfinement: ce qu'il faut retenir du plan dévoilé par le Premier Ministre

Un article rédigé par Violaine Rey - RCF Isère,  -  Modifié le 28 mai 2020
A 17h, Edouard Philippe a dévoilé la deuxième phase du déconfinement et les mesures auront cours jusqu'au 22 juin 2020, premier jour théorique de la phase 3.

Premier bilan

“Les résultats sont bons sur le plan sanitaire”.
Le Premier Ministre a affirmé que la première phase du déconfinement s’était bien déroulée malgré une vigilance qui doit rester de mise.
"C'est le fruit de votre rigueur" a salué le Edouard Philippe en s'adressant aux français. 
En revanche l'inquiétude persiste en Ile de France, la Guyane et Mayotte. Dans ces trois territoires, le déconfinement se fera de manière plus progressive: de rouge ils passent à l'orange quand le reste de la France est au vert.

Le gouvernement souhaite que la phase 2 soit celle du retour des libertés: accélération de la réouverture des écoles, collèges et lycées, rédémarrage de l'activité économique, réouvertures de tous les commerces, bars et restaurants, préparation des vacances... 
En revanche certains interdits persistent: le respect des gestes barrières, le maintien de la limitation des regroupements spontanés à 10 personnes.
Le télé travail est toujours préférable quand cela est possible. 
 

Situation sanitaire

A l'heure actuelle, 1,9% des tests se révèlent être positifs, au coeur de l'épidémie, ce chiffre était de 20%. Les résultats de ces tests sont généralement rendus en moins de 36h et la capacité de test reste totale. 
Le "R" (le nombre de personnes qu'un malade contamine) est désormais en dessous de 1 dans l'ensemble du territoire métropolitain.
Seul bémol, les hôpitaux de l'Ile de France et de Mayotte sont toujours en tension. 
A l'heure actuelle le virus est encore présent dans toute la France, à différentes échelles, mais sa vitesse de propagation s'est ralentie.
"Les mesures de distanciation physique s'imposent à tous" a rappelé Olivier Véran, ministre de la Santé.
 

STOP COVID

L'application mobile très controversée pour laquelle le Parlement voté en faveur de la mise en oeuvre hier est désormais à disposition des français. Elle permettra de signaler à ses utilisateurs si ils ont été en contact prolongé avec un malade récemment. Face aux craintes manifestées, le Premier Ministre affirme que l'application de géolocalisera pas les usagers.
 

L'éducation

Jean Michel Blanquer, ministre de l'éducation a souhaité, étant donné la situation sanitaire, que la scolarité reprennent de manière plus rapide à compter du 2 juin pour les écoles, collèges mais aussi les lycées.
Pour l'heure 82% des écoles ont rouvert leurs portes mais seuls 22% des enfants en zone vertes et 14% en zone rouge sont retournés en cours.
Dès le 2 juin toutes les écoles rouvriront progressivement.
En ce qui concerne les collèges, 95,5% d'entre eux sont ouverts et accueillent actuellement 28% des élèves. 
Dès le 2 juin tous les collèges rouvriront progressivement avec une priorité donnée aux élèves de 6ème et 5ème, notamment dans les zones oranges.
Au sujet des lycées, les établissements professionnels seront prioritaires lors de la réouverture dans les zones oranges tandis que l'ensemble des établissements généraux comme professionnels rouvriront dans les zones vertes. 
L'épreuve orale du baccalauréat de français est annulée. 
 

Cafés, bars et restaurants

Dans les zones oranges, seules les terrasses pourront rouvrir, les établissement sans extérieurs devront rester fermés.
Dans les zones vertes, tous les établissements, en intérieur comme en extérieur, pourront rouvrir.
Le masque sera rendu obligatoire pour le personnel et les clients lors de leur déplacements dans les locaux. 
Les tables seront limitées à 10 personnes avec, au minimum, 1m entre chaque table. Pas de débit de boisson debout ou au bar.
 

Hebergements

Tous les établissements d'accueil, notamment de touristes: campings, hôtels... peuvent rouvrir dès le 2 juin dans les zones vertes. Il faudra attendre le 21 juin dans les zones oranges.
 

Deplacements

Fin de l'interdiction de dépasser les 100km depuis son domicile.
Toutefois, jusqu'au 15 juin les frontières à l'intérieur de l'Europe restent fermées, une situation qui pourrait évoluer durant la deuxième partie du mois.
Hors de l'Europe, les frontières restent fermées jusqu'à nouvel ordre.
Une quatorzaine est maintenue pour les voyageurs allant et venant en Outre Mer, des contrôles seront également mis en place.
 

Culture, sport et vacances

Les parcs et jardins sont rouverts dans tout le territoire, de même pour les plages et plans d'eau ainsi que pour les musées.
Le port du masque peut être rendu obligatoire par les autorités locales dans ces lieux.

Gymnases, salles de sports, piscines, parcs de loisirs, salles de théatre et salles spectacles peuvent rouvrir dès le 2 juin dans les zones vertes, ce sera le 22 juin pour les zones oranges.
Les cinémas rouvriront le 22 juin partout en France.

Les rassemblements spontanés et non organisés de plus de 10 personnes restent interdits dans l'espace public.
Dans les espaces en plein air Edouard Philippe a évoqué une jauge maximale de 5000 personnes lors d'évènement sous la houlette d'organisateurs.
Dans les espaces fermés, ces mêmes organisateurs devront garantir le bon respect des règles en vigueur selon l'espace dont ils disposent.

Les sports collectifs et de contact, les salles de jeux et les discothèques, les stades et les hippodromes restent interdits au moins jusqu'au 21 juin. 
 

Conduite à adopter pour les personnes vulnérables

Pour les personnes les plus à risque, de part leur âge ou leur santé, le télétravail reste de mise ou le maintien de l'activité partielle le cas échéant. Comme chacun, elles devront appliquer strictement les gestes barrières.
Le numéro vert mise en place au début de la crise reste actif pour davantage d'informations au cas par cas. 0 800 130 000.

Les perspectives pour l'été seront précisées lors d'un nouveau point d'étape avant le 22 juin et la 3ème phase du déconfinement. 

 

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don