Accueil
Pédophilie en milieu scolaire : Taubira et Belkacem annoncent un projet de loi
Partager

Pédophilie en milieu scolaire : Taubira et Belkacem annoncent un projet de loi

Un article rédigé par Mathieu Périsse - RCF,  -  Modifié le 4 mai 2015
Les ministres de la Justice et de l’Education nationale étaient à Grenoble lundi pour présenter les conclusions d’une enquête ouverte après le scandale de Villefontaine.
podcast image par défaut

Admettre des disfonctionnements tout en assurant qu’ils ne se reproduiront pas. La mission était délicate pour Najat Vallaud Belkacem et Christiane Taubira en déplacement à Grenoble lundi après-midi. Car les parents d’élèves rencontrés avant la conférence de presse ne cachent pas leurs attentes : plus de 55 signalements ont été effectués à ce jour à l’encontre du directeur d’école de Villefontaine, mis en examen fin mars et déjà soupçonné de onze viols. 

Surtout les familles de victimes cherchent à comprendre comment l’homme d’une quarantaine d’année a pu continuer à exercer alors qu’il avait déjà fait l’objet d’une plainte pour geste déplacé en 2001, ainsi que d’une condamnation pour possession d’images pédopornographiques en 2008. Autant de faits dont l’Education Nationale n’avait pas connaissance. « Il est insoutenable qu'un directeur d'école ait pu exercer aussi longtemps », a admis Najat Vallaud-Belkacem. 

Alors à Grenoble les ministres n’avaient qu’un seul message : il faut communiquer cela ne se reproduise pas. Clémentine Méténier de RCF Isère était sur place.


 
C’est donc logiquement que les ministres ont annoncé la création prochaine d’une loi pour obliger les services judiciaires à signaler à l’administration les condamnations prononcées prononcées contre des fonctionnaires exerçant au contact de mineurs, notamment en matière sexuelle. Une liste qui inclut les agressions sexuelles, les faits de pédophilie, le proxénétisme, les agressions sur mineurs et les agressions violentes. Le texte devrait être mis en discussion dès le 1er juin, pour une application à la rentrée 2015. Par ailleurs un logiciel informatique sera mis en place pour permettre un signalement des cas et des lancement d’alerte.
Un dispositif qui devrait être utilisable pour la rentrée 2016. Le rapport définitif sur l’enquête administrative sera publié le 30 juin 2015
 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don