Accueil
Pauvreté en Sarthe. Ce qu'en dit le rapport du Secours Catholique Caritas France en Sarthe
Partager

Pauvreté en Sarthe. Ce qu'en dit le rapport du Secours Catholique Caritas France en Sarthe

Un article rédigé par Maximilien Cadiou - RCF Sarthe,  -  Modifié le 17 novembre 2021
L'invité de la rédaction Le Secours Catholique publie son rapport sur la pauvreté en Sarthe

Le Secours Catholique - Caritas France vient de publier son rapport annuel sur la pauvreté dans notre pays. En Sarthe, la majeure partie des personnes en précarité sont des familles monoparentales ou qui n'ont pas accès à l'emploi. François Soulard est délégué départemental pour le Secours Catholique.

Rapport sur la pauvreté du Secours Catholique - Caritas France © iStock Rapport sur la pauvreté du Secours Catholique - Caritas France © iStock

Le rapport publié chaque année par le Secours Catholique permet un éclairage sur la situation de la pauvreté en France, et aux échelles plus locales. En Sarthe, ce sont quelques 15 000 personnes qui ont poussé la porte de l'association.

La pauvreté touche majoritairement les familles monoparentales

60% de familles concernées pour la Sarthe

Le premier élément souligné par François Soulard, c'est que les familles représentent 60% des bénéficiaires, la plupart sont des familles monoparentales.

Le reste de la démographique pour le Secours Catholique de la Sarthe est relativement conforme au niveau national.

La pauvreté touche aussi des personnes en activité

La pauvreté ne touche pas seulement les personnes et les familles sans revenus salariés. Les familles monoparentales sont également les plus concernées par les emplois à temps partiels, facteur aggravant la précarité.

On a une proportion de personnes avec de toutes petites ressources qui viennent nous rencontrer. L'équilibre est très fragile et le moindre accident de la vie fait sombrer ces familles.

Face à la pauvreté, l'évolution de l'accompagnement du Secours Catholique

L'impact de la crise sanitaire

Selon François Soulard, la crise sanitaire n'a pas engendré une explosion de la fréquentation du Secours Catholique.

Cependant, il est à noter une intensification des bénéficiaires, touchant un spectre plus large. L'aide se manifestait alors par la remise de chèque-service pour les dépenses alimentaire. Près de 120 000€ ont alors été distribués.

L'aide pour l'énergie plus présente en 2020

Importantes dans le budget des ménages, les dépenses pour l'énergie sont croissantes. C'est un levier d'accompagnement plus significatif pour le Secours Catholique en 2020 par rapport aux années précédentes.

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don