Accueil
NOBODY, le BILLET de Patrick Rödel sur RCF Bordeaux
Partager

NOBODY, le BILLET de Patrick Rödel sur RCF Bordeaux

Un article rédigé par BR - RCF Bordeaux,  -  Modifié le 24 janvier 2017
Nobody, personne, en anglais est le titre d'une pièce qui s'est jouée la semaine dernière au TNBA.

 Une paroi de verre sépare les acteurs du public, au-dessus, un écran sur lequel est projeté ce qui se déroule sur la scène. Nous sommes dans un espace décloisonné où travaillent une douzaine d'hommes et de femmes, jeunes. Une boîte de consultants dont la spécialité est de conseiller à des entreprises des plans sociaux - ce qui est fait avec cette précision et cette technicité qui ne laissent place à aucune empathie pour les drames humains que cela peut engendrer. Tout cela est montré avec un cynisme tranquille
Mais l'entreprise elle-même fonctionne sur les critères qu'elle conseille aux autres d'adopter - rentabilité, efficacité, sacrifice de toute vie privée aux exigences de la direction, exploitation jusqu' à la corde de ces jeunes qu'on jette dès qu'on pense qu'ils ne sont plus performants, surveillance de tous les instants, délation, espionnage, intrusion dans l'intimité du psychisme de chacun jusqu'à ce qu'on découvre la faille que l'on pourra utiliser pour pousser l'individu à se dépasser ou des raisons pour le renvoyer.
 Et chacun lutte pour survivre. Certains semblent ne pas connaître d'inquiétude. Mais la souffrance des autres est palpable qui ne savent plus qui ils sont ni ce qu'ils font, qui ne savent plus établir aucune relation humaine entre eux ou avec le monde extérieur. Pour resouder l'équipe rien ne vaut une fête où l'on se défonce ou un raid de survie. Et là encore, il y a intérêt à s'amuser comme il faut ou à montrer qu'on est prêt à aller à l'extrême de soi-même.
Deshumanisation lente, perte des repères et de toute exigence morale, dilution de la personnalité, souffrance de ces êtres qui s'agitent dans leur bocal jusqu'à ce que mort s'ensuive, physique ou sociale
Personne. Ils ne sont plus personne, pions interchangeables d'un univers privé de tout sens. Y a-t-il quelqu'un dans la pièce ? Non. Ni hors de la pièce non plus. C'est une charge, direz-vous ? Non, c'est une menace.

Patrick RÖDEL

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don