Accueil
RCF Mgr Yves Le Saux, évêque d'Annecy : regard sur l'actualité
Partager

Mgr Yves Le Saux, évêque d'Annecy : regard sur l'actualité

Un article rédigé par Vanessa Sansone - RCF Haute-Savoie, le 14 juin 2024  -  Modifié le 14 juin 2024

Elections européennes, dissolution de l'Assemblée nationale, ou encore ses orientations pour les quatre paroisses de la ville d'Annecy : Monseigneur Yves Le Saux, évêque de Haute-Savoie et du Val d'Arly, nous partage son regard sur trois faits d'actualité. 

Monseigneur Yves Le Saux, célébration de fin de la visite pastorale du doyenné d'Annecy ©2024 SEDICOM Monseigneur Yves Le Saux, célébration de fin de la visite pastorale du doyenné d'Annecy ©2024 SEDICOM

RCF : Père Yves Le Saux, vous avez rendu vos orientations au doyenné d'Annecy dimanche dernier, nous avions prévu de nous rencontrer pour en parler. D'abord, peut-être, votre regard sur l'Europe, dont les postes de députés étaient au cœur du scrutin le même jour.

Mgr Yves Le Saux : Je pense que nous ne devons pas oublier pourquoi l'Europe est née. Le souci de ses fondateurs était, après la guerre : plus jamais ça ! Cela visait la réconciliation franco-allemande, l'arrêt des massacres et un continent en paix, sur le long-terme. Avec l'idée que si nous étions aussi liés économiquement, cela favoriserait la paix. N'avons-nous pas, parfois, oublié ces idées et la raison d'être ensemble ? Si l'on n'aborde l'Europe qu'en pensant à la sauvegarde des intérêts de tel ou tel pays ou groupe, on ne va pas s'entendre !

RCF : Quant aux événements politiques nationaux, qui ont suivi le résultat de ces élections européennes ?

Mgr Yves Le Saux : Ce n'est pas à moi de dire si c'était bien de dissoudre ou pas l'Assemblée ni de me prononcer sur qui il faut voter ! En revanche, en tant que citoyens chrétiens, nous nous devons de voter. Par ailleurs, à titre personnel, j'essaye de discerner sur mes critères de choix. Sur les projets, je cherche celui qui me semble le plus respectueux du bien commun, du respect des personnes : respect de la vie et des personnes qui sont différentes de moi. J'essaye aussi de sentir si les candidats sont intègres, ce qui n'est pas toujours facile à mesurer. Autre point d'attention : quand Jésus dit "rendons à César ce qui est à César", il distingue la gestion de la cité et Dieu. Et il nous rappelle qu'il n'y a pas de système idéal et surtout que César n'est pas Dieu : ne sacralisons donc personne ! Enfin, je repense à Saint-Paul, qui nous invite à ne jamais nous lasser de faire le bien. Dans un contexte où la violence pourrait exploser, c'est une belle ligne directrice pour les chrétiens. Et puis, en tant qu'évêque, j'ai la charge d'annoncer l'Espérance, qui va au-delà des situations immédiates : je dois le faire et le vivre, quel que soit le contexte. 

RCF : Passons à la fin de votre visite pastorale dans les quatre paroisses dont le territoire est entièrement situé sur la commune nouvelle d'Annecy. Vous avez rendu vos orientations dimanche dernier*. Quelle ligne directrice ? 

Mgr Yves Le Saux : Faire ensemble ! Les catéchumènes ou les touristes vont aux endroits qui les touchent, sans se soucier des frontières paroissiales. Alors, quels sont les besoins de nos contemporains et comment leur annoncer le salut offert en Jésus Christ ? En écoutant la société civile et les acteurs de ces paroisses, j'ai  distingué quatre domaines sur lesquels il y a une nécessité de penser la mission ensemble : le catéchuménat, les jeunes, la solidarité, le tourisme et la découverte de François de Sales. Pour l'instant, il s'agit de penser ces missions communes sans toucher aux structures des paroisses. Le bateau est sorti du port, on va ramer ensemble, pour se laisser éclairer ensemble !

RCF : Y a-t-il d'autres ensembles de paroisses pour lesquels il serait pertinent de lancer une réflexion similaire, en les considérant comme "terre de mission commune" ? 

Mgr Yves Le Saux : Pourquoi ne pas lancer une ou deux visites pastorales par an ? Dans un premier temps, j'ai l'idée d'un lieu précis, que je rendrai public après avoir bien mis les chrétiens dans le coup !

* le texte intégral des orientations pastorales du doyenné d'Annecy est disponible sur le site Internet du diocèse d'Annecy. 

Mgr Yves Le Saux + actualité de Vitamine C, semaine du 15 jujn
Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don