Accueil
Monseigneur Yves Le Saux : "Dieu est venu nous rejoindre dans le chaos"
Partager

Monseigneur Yves Le Saux : "Dieu est venu nous rejoindre dans le chaos"

Un article rédigé par Vanessa Sansone - RCF Haute-Savoie, le 22 décembre 2023  -  Modifié le 22 décembre 2023

Comment garder la Joie et l'Espérance de Noël, en cette période qui peut sembler dure, à bien des égards ? En quoi pouvons-nous contribuer à la paix ? Réponses, en ce week-end de Noël, de l'évêque d'Annecy, Monseigneur Yves Le Saux.

Monseigneur Yves Le Saux dans les studios de RCF Haute-Savoie © RCF Monseigneur Yves Le Saux dans les studios de RCF Haute-Savoie © RCF
Monseigneur Yves Le Saux, interview de Noël

RCF : On entend beaucoup dire : "c'est une période difficile". Comment garder la Joie et l'Espérance de Noël, cette année ? 

MGR Le Saux : Toute l'histoire du Salut, de Dieu qui vient dans l'humanité, l'histoire de l'Avent qui aboutit à la naissance de Jésus : c'est justement Dieu qui vient au cœur du chaos ! Il vient en enfant vulnérable, dans une famille humble, en réponse à la violence et à la brillance du monde. Jésus nous rappelle que l'essentiel n'est pas toujours là où l'on pense. Si notre vie est ancrée sur la beauté des êtres, la simplicité, sur des choses profondes... alors notre Joie peut résister au contexte. Je souhaite donc à tous de vivre Noël dans la paix et la fraternité. Et que ceux qui sont seuls sachent que les chrétiens prient pour eux. 

 

Profitons de l'esprit de Noël pour nous réconcilier 

RCF : Dans le message que vous adressez aux catholiques sur le site du diocèse, vous insistez sur le choix de la paix, que nous pouvons faire dans nos cœurs. Quels liens avec la paix dans le monde ? 

MGR Le Saux : Le Pape Jean XXIII disait que seuls des êtres apaisés en eux-mêmes peuvent être acteurs de paix. Ce qui se joue dans nos cœurs, nos petits conflits ou nos petites amertumes, relèvent du même mécanisme que les conflits de grande échelle. On parle souvent de l'esprit et de la grâce de Noël... Et bien nous pouvons en profiter pour nous réconcilier, avec nous-même ou avec d'autres ! 

 

Nos résolutions commencent à être efficaces le jour où elles deviennent des supplications !

RCF : En cette fin d'année, pouvez-vous nous confier une satisfaction et un défi pastoral, pour 2024

MGR Le Saux : J'ai beaucoup de satisfactions. Ce qui me réjouit le plus, c'est les gens. Il n'y a pas que des crapules ! Je rencontre de belles personnes. Je suis aussi profondément touché par l'évolution, la progression des gens. Il faut être attentif à toutes ces joies. Quant à mes rêves : que nous ne perdions pas de temps en disputes et cuisine interne, pour tendre vers la mission, l'annonce de l'Evangile. Vous savez, on parle souvent de résolutions en début d'année... Louis-Marie Grignon de Montfort dit : "Nos résolutions commencent à être efficace le jour où elles deviennent des supplications !". On y travaille, bien sûr... mais sans Jésus, nous ne pouvons rien faire. Gardons cette humilité par rapport à nos propres efforts, pour laisser la place au Seigneur. 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don