Accueil
Monseigneur Le Saux s'exprime après l'Assemblée épiscopale des évêques à Lourdes
Partager

Monseigneur Le Saux s'exprime après l'Assemblée épiscopale des évêques à Lourdes

Un article rédigé par Agathe de Carné - RCF Sarthe,  -  Modifié le 12 novembre 2021
Église en Sarthe Mgr Yves Le Saux revient sur l'assemblée plénière des évêques à Lourdes

Les retours sur l’Assemblée plénière des évêques de France ont été très attendus, Monseigneur le Saux, évêque du Mans nous fait part de son ressenti à la suite de discussions douloureuses mais nécessaires pour notre l’avenir de notre Église.

Monseigneur le Saux, évêque du Mans © Actu.fr Monseigneur le Saux, évêque du Mans © Actu.fr

Une semaine pour prendre des mesures

C’est dans une démarche d’humilité et de prière que les évêques de France ont entrepris de mesurer l’ampleur du drame des cas d’abus sexuels commis depuis les années 1950. Le rapport indépendant commandé par les évêques devait permettre de regarder en face les faits et de confronter la vérité. Aux côtés des victimes et de plusieurs laïques, cette semaine a été l’occasion de travail et d’échanges exigeants, douloureux et profonds.

Une importante étape a été de reconnaître de manière unanime une responsabilité institutionnelle face à ces événements, dans le sens d’une faillite dans la manière dont ces drames ont été géré par l’Église. Face à ce constat, plusieurs décisions et préconisations ont été prises afin de réparer d’une part, et de prévenir d’autre part.

Les évêques ont fait part de leur volonté d’indemniser les victimes qui le souhaitent, par la mise en place d’un fond qui sera alimenté de manière totalement indépendante du denier de l’Église. Pour Monseigneur le Saux comme pour tous les autres évêques, il ne revient pas aux fidèles de porter la responsabilité mais à l’Église elle-même, en se séparant de certains biens immobiliers par exemple.

« Nous ne devons pas avoir peur que cela nous marque, quitte à ce que nous éprouvions un manque, une souffrance »

Les évêques ont également pris la décision de se tourner vers le Saint-Père, en lui demandant l’envoi de visiteurs pour regarder et soutenir les évêques dans leur mission de juges, notamment afin de garantir une gestion plus transparente de tels faits. Les évêques sont souvent seuls face à ce genre de situations, alors même qu’ils n’y sont pas du tout préparés.

Clameur des pauvres, clameur de la terre

A la suite du Pape François et de son ouvrage Laudato Si, les évêques ont également évoqué le sujet du cycle écologique et de son lien avec la précarité. Dans une atmosphère de simplicité et de vérité, les évêques ont pu entendre plusieurs témoignages de personnes en situation de grande fragilité.

« L’évangile est annoncée aux pauvres mais les pauvres évangélisent »

Des moments très simples et très touchants pour notre évêque, qui les décrits comme ayant la capacité de nous faire sortir de notre système souvent trop solitaire. En accueillant les gens plus pauvres et plus fragiles, ils nous ramènent au réel et à notre propre fragilité. C’est ensemble que nous devons annoncer l’évangile !

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don