Accueil
Mehun-sur-Yèvre : le tableau de Jeanne d'Arc va être restauré
Partager

Mehun-sur-Yèvre : le tableau de Jeanne d'Arc va être restauré

Un article rédigé par Guillaume Martin-Deguéret - RCF en Berry, le 20 décembre 2023  -  Modifié le 24 décembre 2023

Un symbole du passage de Jeanne d'Arc à Mehun-sur-Yèvre. La Commune va restaurer un grand tableau représentant la pucelle d'Orléans offrant son épée à la Vierge devant le château. L'œuvre, qui date du XIXe siècle, est actuellement en très mauvais état.

Le tableau est conservé dans la collégiale Notre-Dame © Ville de Mehun-sur-Yèvre. Le tableau est conservé dans la collégiale Notre-Dame © Ville de Mehun-sur-Yèvre.

"Jeanne offrant son épée en prière à la Vierge" : c'est le nom très descriptif du tableau qu'ont choisi les salariés de l'usine Michelin de Saint-Doulchard pour être restauré dans le cadre du "Plus Grand Musée de France". C'est la 4e année que cette opération, organisée par la Fondation pour la Sauvegarde de l'Art Français, se déroule dans le Cher, la 6e édition au niveau national. La fondation Michelin va donc participer à hauteur de 8 000 euros pour donner une nouvelle vie à cette toile conservée à Mehun-sur-Yèvre. L'œuvre a été peinte en 1886 par Henri Grandin, un artiste qui a beaucoup travaillé en Val de Loire ; on retrouve certains de ses tableaux notamment à Tours, Montbazon et Amboise.

C'est un tableau de belle facture, mais qu'il nous faut soigner, des deux côtés ! 


L'œuvre est visible dans la collégiale Notre-Dame. Difficile de la rater avec son grand format (environ 4,20 m de haut et 3 m de large) en ogive, marouflée sur les murs : « La scène est très belle ! » s'émerveille Philippe Bon, l'attaché principal du musée de Mehun-sur-Yèvre. « Jeanne est agenouillée en prière, en orante, l'épée ouverte face à la statue de la Vierge sous un dais de pierre au pied de la collégiale et avec le beau château de Charles VII à l'arrière ». Les particularités du tableau ? « L'œuvre est intéressante parce qu'elle s'inscrit dans un mouvement de dessin un petit peu "troubadourien". Les aplats de couleurs sont délimités par un tracé brun ou noir qui rappelle les cartonniers vitraillistes. La toile est marouflée sur les murs et sur les plâtres pour faire une impression de fausse fresque. »

La Fondation Michelin a remis le chèque au maire © RCF - Guillaume Martin-Deguéret.

Une toile qui a souffert


Le tableau est aujourd'hui en très mauvais état et porte encore les stigmates de l'incendie qui a ravagé l'église Notre-Dame en 1910 : « Il a été arraché du mur, abîmé par les lances à incendie et reposé sur un châssis provisoire sans aucune tension, ce qui est très mauvais. Il y a des pans de plâtres accrochés au dos, qui se détachent et font des poids derrière le tableau. Il est aussi fondu et a des parties manquantes. Il a été tiré et ça a malmené la couche picturale. Il y a eu des repeints extrêmement malheureux... C'est un tableau de belle facture, mais qu'il nous faut soigner, des deux côtés ! »

Le tableau a besoin d'une restauration devant et… derrière © RCF - Guillaume Martin-Deguéret.


Le coup de pouce financier est bienvenu pour la Mairie, puisque la restauration devrait se chiffrer à 44 000 euros. D'autant que la Ville mène de nombreuses rénovations actuellement, et va devoir s'occuper de la toiture de la collégiale, abîmée par la tempête du mois de juin dernier. « C'est une bonne surprise ! » se réjouit le Maire de la commune,  Jean-Louis Salak. « C'est une des œuvres majeures de Mehun-sur-Yèvre, qu'il nous fallait remettre en état et qui participe aussi à la beauté de notre collégiale, avec son art roman. On a une attache très particulière avec Jeanne d'Arc ici. Ce tableau, c'est le symbole de sa venue à Mehun et c'est très important pour les habitants ». L'œuvre devrait partir en restauration en septembre prochain, pour un retour espéré à Notre-Dame au printemps 2025.

Reportage

Le tableau de Jeanne d'Arc à Mehun-sur-Yèvre va avoir le droit à un coup de jeune
Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don