Accueil
Malgré l'absence de lentilles, Sabarot continue de se développer
Partager

Malgré l'absence de lentilles, Sabarot continue de se développer

Un article rédigé par Cédric Bonnefoy - RCF Haute-Loire,  -  Modifié le 20 octobre 2021

L'entreprise altiligérienne bicentenaire réalise une bonne année 2021. Malgré une saison très mauvaise pour la lentille, Sabarot continue son développement avec les autres légumineux et l'entrée en service d'un nouveau dépôt. 

Antoine Wassner dirige l'entreprise Sabarot depuis 2016. ©Cédric Bonnefoy  Antoine Wassner dirige l'entreprise Sabarot depuis 2016. ©Cédric Bonnefoy

Le temps pluvieux de juillet a plombé les récoltes de lentilles. Une météo catastrophique, si bien que la récolte a été divisée par deux. Pour faire face, Sabarot a dû s'adapter. L'entreprise implantée à Chaspuzac s'est imposé d'approvisionner que "les clients locaux et les grandes tables de France et du monde entier" indique le patron, Antoine Wassner.

 

Si bien que dans certains rayons au niveau national, la lentille verte du Puy-en-Velay disparaît peu à peu. Une inquiétude forcément. Mais Antoine Wassner veut voir plus loin, c'est-à-dire, la prochaine récolte, l'année prochaine. L'enjeu pour Sabarot reste désormais de convaincre les agriculteurs de continuer à semer de la lentille. 

 

Infos locales Convaincre les agriculteurs - Antoine Wassner

 

 

Compenser les pertes de la lentille

 

La mauvaise récolte se répercute forcément sur le chiffre d'affaires de Sabarot. L'entreprise va perdre cette année "environ 5 millions d'euros" souligne Antoine Wassner. Heureusement, les autres produits vont compenser.

 

Depuis plusieurs années, elle s'est diversifiée vers d'autres produits comme le quinoa "depuis plus de 15 ans", c'est "une céréale best-seller chez nous". Sans oublier le festif qui représente une part importante de la production, sur les champignons et les escargots, là-aussi, la fin d'année s'annonce prometteuse

 

 

Infos locales D'autres produits dynamiques - Antoine Wassner

 

 

Un nouveau dépôt bientôt opérationnel 

 

La fin d'année sera marquée par l'entrée en service d'un nouveau dépôt destiné au stockage. "C'est prévu pour le 1er novembre" indique Antoine Wassner. Les derniers ajustements sont en cours, car la particularité c'est qu'il sera entièrement automatisé avec des robots ! Cette technologie est indispensable pour continuer à grandir, "l'industrie doit se moderniser". Ce sera deuxième du genre à être lancé en Haute-Loire. Ce nouveau projet transforme aussi les profils recherchés dans l'entreprise. 

 

 

Infos locales Sabarot - Transformation des emplois dans l'industrie - Antoine Wassner

 

 

Ce nouveau dépôt de "23 mètres de haut, 100 mètres de long" va créer une dizaine de postes supplémentaires chez Sabarot. 

 

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don