Accueil
Lyon: Nicolas Sarkozy fait le plein de soutiens
Partager

Lyon: Nicolas Sarkozy fait le plein de soutiens

Un article rédigé par Julien Urgenti - RCF Lyon,  -  Modifié le 10 novembre 2016
L'ex-président de la République a réuni près de 2000 personnes mercredi soir à Meyzieu. Malgré les sondages, Nicolas Sarkozy semble toujours aussi populaire.
2016 RCF - Près de 2000 personnes ont bu les paroles de Nicolas Sarkozy 2016 RCF - Près de 2000 personnes ont bu les paroles de Nicolas Sarkozy

Nicolas Sarkozy est toujours aussi à l'aise à la tribune. Devant un parterre d'élus acquis à sa cause et une salle Jean Poperen pleine à craquer, l'ancien président n'a toutefois pas eu à forcer son talent: les piques à ses adversaires de la primaire sont accueillis par des rires de connivence, les références à François Hollande par des huées et ses propositions par des applaudissements. 

 

LE POINT DONALD Trump

Il n'aura pas fallu attendre longtemps avant la première référence au nouveau président des Etats-Unis. "La gangrène de la démocratie, c'est la pensée unique" assène Nicolas Sarkozy dans un rictus. "Je veux être le porte-parole de la majorité silencieuse" ajoute-t-il sous les vivas d'un public pas si silencieux. 

Identité HEUREUSE (ou pas)

Quand Alain Juppé porte le concept d'"identité heureuse", l'ancien leader du parti Les Républicains désigne "deux ennemis: le djihad islamiste et l'islam politique". Comprenez les actes de terrorisme de Daesh et les provocations du burkini qui "testent les limites de la République". Le candidat à l'investiture de la droite et du centre se pose d'ailleurs en défenseur des femmes et de leurs droits.  
 

LE RETOUR DE LA FORCE

Nicolas Sarkozy a égrené ses idées forces : retour d'une certaine idée de la France, retour à l'autorité de l'Etat, retour de l'autorité à l'école... S'il a répété des propositions déjà entendues comme l'internement des fichés S ou l'interdiction du voile à l'université et du burkini sur les plages, il a aussi avancé quelques propositions pour le moins surprenantes: "l'enseignement de l'histoire par ordre chronologique" ou encore l'envoi "des décrocheurs de l'Education nationale dans des internats départementaux".

Le drôle de jeu de Laurent Wauquiez

A la tribune Laurent Wauquiez a loué les qualités de l'ancien président de la République. Le président par intérim des Républicains a surtout fait l'éloge de la politique qu'il mène depuis un an à la tête de la région. Une manière de présenter Auvergne-Rhône-Alpes comme un laboratoire, voire un exemple à suivre pour le reste de la France et donc pour la politique à venir de Nicolas Sarkozy.

Ce dernier a répondu rapidement et non sans malice: "si je t'ai choisi pour prendre ma succession, c'est que tu es le plus talentueux". Une façon subtile de remettre le fils prodigue à sa place, celle du numéro 2.    

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don