Accueil
Lyon en marche pour Emmanuel Macron
Partager

Lyon en marche pour Emmanuel Macron

Un article rédigé par J.U. - RCF Lyon,  -  Modifié le 4 février 2017
8 000 spectateurs se sont entassés dans le palais des sports de Gerland ce samedi 5 février 2017 à Lyon pour le meeting d'Emmanuel Macron.
RCF - 16 000 personnes annoncées au meeting d'Emmanuel Macron à Lyon RCF - 16 000 personnes annoncées au meeting d'Emmanuel Macron à Lyon

Lyon, terre macroniste? Grâce au lobbying assumé et appuyé du sénateur-maire Gérard Collomb, l'ex-ministre de l'économie bénéficie de nombreux soutiens dans le Rhône et la métropole. Le chiffre de 17 000 "marcheurs" dans les comités d'Auvergne-Rhône-Alpes a été avancé lors du meeting.

à LA RENCONTRE DES MARCHEURS

Ces marcheurs, nous les avons rencontrés. Ils s'appellent Umit 43 ans, Carole 27 ans ou Omer 38 ans.

 

Le maire de Lyon en maître de cérémonie

Gérard Collomb à la tribune a savouré son moment. Lui qui fût un des premiers si ce n'est le premier à croire en Emmanuel Macron. "Nous ne somme pas une bulle, nous ne sommes pas des hologrammes, nous sommes une vague et une vague qui grandit". La pique à Mélenchon, en meeting dimanche à Lyon, fait rire la foule. Evidemment. Le reste du discours est plus entendu : "faire gagner Macron, c'est faire gagner la France".
 

MACRON DANS LE TEXTE

Sur l'estrade en forme de ring, Emmanuel Macron tente d'apporter un peu plus de substance. Lui qui est décrié pour son positionnement "ni droite, ni gauche" s'est amusé à retourner les références.

Finalement droite et gauche à la fois, Emmanuel Macron a réussi en l'espace d'un meeting et d'un peu plus d'une heure quarante de discours, à se réclamer de François Mitterrand, du Général de Gaulle, de René Char, de Charles Péguy... et même de Philippe Seguin, mentor de François Fillon !

Le reportage de Julien Urgenti : 

  [DOSSIER] Emmanuel Macron à Lyon
   

Ce meeting d'Emmanuel Macron, premier du week-end politique à Lyon, aura réuni entre 8 000 et 12 000 spectateurs. Parmi eux, beaucoup de personnalités : les écrivains Erik Orsenna, Marc Lambron, Arthur Dreyfus, les économistes Elie Cohen, Philippe Aghion, Jean-Hervé Loenzi, le mathématicien lyonnais Cédric Villani, récipiandaire de la médaille Fields étaient tous dans le "carré d'or". Les patrons Bruno Bonnell, pd-g d'Awabot, Olivier Ginon, pd-g de GL Events. De façon moins attendue Wendie Renard, capitaine de l'OL Féminin et de l'équipe de france de Football et le directeur de France Terre d'Asile Pierre Henry. Du côté des politiques enfin, Gérard Collomb a lui-même annoncé la présence de 200 élus locaux ou parlementaires venus de toute la France.

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don