Accueil
Lutte contre le travail illégal: priorité de l'Etat en Auvergne-Rhône-Alpes
Partager

Lutte contre le travail illégal: priorité de l'Etat en Auvergne-Rhône-Alpes

Un article rédigé par J.U. - RCF Lyon,  -  Modifié le 18 juillet 2017
Le préfet de Région a réaffirmé la détermination de l'Etat à lutter contre le travail illégal et la fraude au détachement.
2017 - Le préfet Comet déterminé à lutter contre le travail illégal 2017 - Le préfet Comet déterminé à lutter contre le travail illégal

En 2016, première année du plan régional triénnal, les services de l'Etat en région ont réalisé 3 000 contrôles contre tous les types de travail illégal. Des contrôles qui ont débouché sur 400 infractions et 80 fermetures de chantier. Henri-Michel Comet, le préfet de la région Auvergne-Rhône-Alpes précise qu'une action toute particulière a été menée sur la lutte contre la fraude au travail détaché.

Lutte contre la fraude au travail détaché

"Le travail détaché est légal" a tenu à rappeler le préfet. "Ce qui nous occupe, c'est plutôt la lutte contre la fraude aux prestations de services internationales". Comprenez, ces entreprises qui font travailler des étrangers sur le territoire sans respecter les textes en vigueur. Selon la préfecture de région, ce sont plus de 100 contrôles par mois qui sont réalisés actuellement. Depuis 2015, près de 2.8M€ ont été récoltés par la préfecture suite à ces contrôles.  

La COOPERATION AU COEUR DE LA LUTTE

La coopération des différents services de l'Etat est au coeur du "plan stratégique d'intensification des contrôles".
Henri-Michel Comet, préfet de la région : 


 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don