Accueil
Lubrizol : où en est-on deux ans après l'incendie ?
Partager

Lubrizol : où en est-on deux ans après l'incendie ?

Un article rédigé par Rafaël Torres - RCF Haute-Normandie,  -  Modifié le 30 septembre 2021
L'invité du soir Charlotte Goujon - sécurité industrielle

Le 26 Septembre marque les 2 ans de l'incendie de Lubrizol. À l'occasion de la date anniversaire, revenons sur l'accident et les conséquences sur la Métropole de Rouen et ses alentours.

Le ciel de Rouen, le matin du 26 Septembre 2019 ©Daniel Briot Le ciel de Rouen, le matin du 26 Septembre 2019 ©Daniel Briot

Les antécédents de Lubrizol

 

Bien que l'entreprise est installée depuis les années 70 sur la rive gauche de Rouen, le site n'en est pas à son premier accident. Depuis les années 2010, on dénombre, sans compter l'incendie de 2019, deux incidents importants : en 2013, une fuite de mercaptans, des gaz odorants, qui se fera sentir jusqu'en Angleterre, et en 2015, un déversement d'huile minérale dans le réseau d'évacuation des eaux de pluie. Deux incidents qui ont marqué les esprits et qui rappellent les dangers à vivre à proximité d'un site classé SEVESO seuil haut. Pourtant, malgré ces alertes, la population reste très largement sous-informée et peu consciente du comportement à adopter. 

 

[Définition : un site classé SEVESO est une industrie qui produit, ou manipule des substances dangereuses, tant pour l'homme que l'environnement. Les seuils "haut" et "bas" sont définis par la quantité, plus ou moins élevée, de produits dangereux entreposés ou produits. (Source) [NDLR]

 

Quelles conséquences ?

 

Moins d'une semaine après la catastrophe Lubrizol, les départements de Seine-Maritime, de l'Oise, de l'Aisne, de la Somme et du Nord, concernés par le panache de fumée, ont pris des arrêtés préfectoraux, visant à limiter certaines activités agricoles et à restreindre la mise sur le marché de produits alimentaires d'origine animale et végétale. Le 5 juillet dernier, Santé publique France révélait dans son enquête principalement des effets irritatifs immédiats et du stress chez les habitants. Une étude épidémiologique est toujours en cours, et il est encore trop tôt pour voir les conséquences sur la santé à moyen et long terme.

 

Des procédures contre Lubrizol

 

Différentes associations, comme l'Union des Victimes de Lubrizol ou Rouen Respire, se sont constituées partie civile. Toutes réclament la condamnation de Lubrizol. Le groupe s'est engagé à venir en aide aux agriculteurs et commerçants lésés à travers un fond de solidarité. Une indemnisation jugée bien faible au regard des préjudices, et à laquelle s'ajoute une cession des droits de poursuite, si l'indemnisation est acceptée.

 

Quelles leçons ont été tirées ?

 

La Normandie sera territoire d'expérimentation du Cell-broadcast dès 2022, avant le déploiement du système à l'ensemble du territoire, en 2024. Rappelons que le Cell-broadcast est un système d'alerte sur téléphone portable, qui vise à avertir les habitants d'un périmètre d'un incident majeur. En attendant, un système d'alerte SMS est mis en place par la Métropole Rouen Normandie sur inscription.

 

Citons aussi la création récente : 

 

- d'Upside-Boucle de Rouen : une union de 14 industriels de l'agglomération rouennaise, certains classés SEVESO, avec pour objectif de mutualiser les bonnes pratiques et de mieux communiquer en direction de la population.

 

-d'une collaboration renforcée avec l'ICSI (institut pour la culture de la sécurité industrielle), grâce à la création d'une antenne locale, et l'organisation de conférences riveraines

 

Le ministère de la transition écologique de son côté a annoncé entre autre vouloir renforcer les mesures de prévention des accidents, faciliter la gestion de crise et le suivi sanitaire et environnemental des accidents sur le long terme. 

 

Le temps judiciaire risque d'être encore long avant d'aboutir à un procès digne de ce nom.

La Question du jour Upside boucle de Rouen avec Christophe Laguerre
Trois questions à Pollution à l'amiante après Lubrizol : des tests au cimetière de Petit-Quevilly
Trois questions à Lubrizol : toujours pas de suivi médical pour les sinistrés
Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don