Partager

L'Espérance III : le retour d'une barque à voiles, sur le lac d'Annecy

Un article rédigé par Vanessa Sansone - RCF Haute-Savoie, le 8 novembre 2022  -  Modifié le 8 novembre 2022
Le feuilleton · RCF en AuRA L'Espérance III : le retour d'une barque à voiles sur le lac d'Annecy
Partager

Depuis ce mois d'août 2022, un nouveau bateau navigue sur le lac d'Annecy ! L'Espérance III, copie conforme d'une barque à voile qui transportait des marchandises jusque dans les années 1930. Nous montons à bord pour une traversée, sous le soleil !

A bord de l'Espérance III ©RCF Haute-Savoie 2022 A bord de l'Espérance III ©RCF Haute-Savoie 2022

Aujourd'hui, parmi les six membres d'équipages, Antoine est à la barre et Serge est le patron. Tous deux effectuent la périlleuse manœuvre de sortie du port. "C'est à l'ancienne : pas de système moderne pour se guider" explique Serge. Seules concession faites à la modernité : les voiles ne sont plus en chanvre. Et l'Espérance est doté d'un moteur électrique, en plus des voiles : "un moteur est obligatoire aujourd'hui, pour transporter des passagers sur le lac" explique l'équipage. 

 

Hissez les voiles! 

 

Une fois au large, les marins guettent le moindre signe de vent pour hisser les voiles, devant les passagers admiratifs. Aujourd'hui, Jean-Pierre, président de l'association, est au micro, expliquant l'histoire des barques à voiles sur le lac. "Il n'y avait pas tant de voies de communication autour du lac, on transportait charges et matériaux sur l'eau, jusque dans les années 1930". 

 

Ecoliers, touristes et scientifiques montent sur le bateau

 

L'idée de reconstruire un bateau ancien est née dans l'esprit de quelques habitants des rives du lac, dans les années 2016. Un projet qui a fini par trouver mécènes privés et soutien public. Coût du chantier : un million et demi d'euros. Après une mise à l'eau en juin 2021, l'Espérance III obtient l'autorisation de transporter des passagers en août 2022. Ses passagers : des écoliers, des touristes, des scientifiques. "C'est un plaisir de voir comme le projet a fédéré la population. Tous ceux qui naviguent sur le lac nous font des signes !" se réjouit Jean-Pierre. 

 

Le plaisir de transmettre l'histoire locale et de promouvoir la mobilité douce

 

Les billets vendus aux passagers serviront à financer l'entretien du bateau. Les équipiers, eux, sont bénévoles à 100%. Des bénévoles formés à la navigation, et qui consacrent plusieurs demi-journées par semaine au bateau, en pleine saison. "C'est passionnant !" témoigne Juan, l'un des membres de l'équipage. "Nous faisons de belles rencontres, avec les différents groupes que nous transportons. Nous avons aussi le plaisir de transmettre l'histoire locale. Et de promouvoir la mobilité douce, avec les moteurs électriques". En août 2022, pour son premier mois d'exploitation, l'Espérance a accueilli 600 passagers. De quoi donner confiance à tous les membres de l'association. 
 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don