Accueil
Les évêques approuvent l’ouverture de la cause de béatification d’Anne-Gabrielle Caron
Partager

Les évêques approuvent l’ouverture de la cause de béatification d’Anne-Gabrielle Caron

Un article rédigé par RCF - RCF Méditerranée,  -  Modifié le 11 juin 2020
Un procès en canonisation se tiendra à partir du 12 septembre prochain à Toulon. Une nouvelle étape en vue de la béatification de cette jeune varoise, décédée d’un cancer en 2010.
Vous pouvez déposer vos témoignages sur le site www.anne-gabrielle.com Vous pouvez déposer vos témoignages sur le site www.anne-gabrielle.com

Elle n’avait que 8 ans lorsqu’elle est décédée d’un cancer. C’était en 2010. La jeune varoise Anne-Gabrielle Caron pourrait bientôt être béatifiée. Si le chemin est encore long, les évêques de France, réunis en Assemblée plénière en début de semaine, ont donné leur accord, mercredi 10 juin, pour l’ouverture de la cause de béatification. 

Prochaine étape : l’organisation d’un procès en canonisation

Un avis consultatif mais important pour la suite de la procédure. La prochaine étape : l’organisation d’un procès en canonisation. Il débutera le 12 septembre prochain à Toulon. 
Trois types d’éléments seront étudiés : Anne-Gabrielle Caron a-t-elle exercée les vertus chrétiennes de façon héroïque ? "C’est-à-dire mieux que la moyenne des gens de sa condition", explique Pascal Barthélemy. Sa réputation de sainteté est-elle justifiée ? Est-ce qu’un nombre croissant de chrétien la considère comme Sainte et l’invoque ? “Aujourd’hui nous avons des témoignages important sur ce sujet”, assure le postulateur de la cause. “Par exemple, j’ai reçu la semaine dernière une commande de neuvaines qui provenait des Philippines”, poursuit-il. 

Enfin, des femmes ou des hommes ont-ils reçu des grâces après avoir invoqué la jeune varoise ? “Sur ce point aussi nous avons beaucoup de témoignages, sur des cas de guérisons par exemple. Des personnes qui étaient malades et qui ont guéri en demandant l'intercession d’Anne-Gabrielle. Nous avons aussi un nombre significatif de témoignages de femmes qui ne parvenaient pas à attendre d’enfant et qui ont été exaucées après avoir demandé une intercession d’Anne-Gabrielle”, assure Pascal Barthélemy. 
Ces témoignages ainsi que différents éléments seront notamment portés à la connaissance d’un juge délégué, un prêtre désigné par l'évêque du diocèse de Fréjus-Toulon. 

La jeune varoise pourra être béatifiée après avoir réalisé un premier miracle

Après cette phase diocésaine, l’ensemble des documents sera envoyé à Rome, à la Congrégation pour la Cause des Saints. Cette dernière devra notamment s’assurer du bon déroulé des opérations. Puis elle pourra proposer au Pape de rendre Anne-Gabrielle Caron vénérable. La jeune varoise pourra ensuite être béatifiée, après avoir réalisé un premier miracle. Un deuxième miracle, obtenu après sa béatification, permettrait sa canonisation.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don