Accueil
Les bouffons du web à l'Elysée
Partager

Les bouffons du web à l'Elysée

RCF Anjou,  -  Modifié le 28 mai 2021
Dans la lignée de Nicolas Sarkozy et François Hollande, Emmanuel Macron a une nouvelle fois abaissé l'autorité présidentielle.
podcast image par défaut

Les jeunes sont de plus en plus accros aux influenceurs qui sur les réseaux sociaux postent des vidéos et sont suivis pas des millions de personnes. Notre président de la République a vu là une opportunité à saisir…
Oui David c’est ainsi qu’Emmanuel Macron a décidé de participer à ce désormais fameux concours d’anecdotes en invitant Mac Fly et Carlito à l’Elysée. Alors je ne sais pas si l’opération a permis aux jeunes de se faire une meilleure image du président de la République mais en tous cas, lui, il leur a fait une sacrée pub.
Ça m’a permis au moins de m’intéresser à ce monde des youtubers, peuplé de  Squeezie, Cyprien, Norman, et autres Mac Fly et Carlito qui m’étaient bien inconnus. Bilan, c’est parfois assez drôle, reconnaissons-le. C’est parfois très lourd et souvent sans intérêt, disons le aussi. Les sujets traités ont une portée intellectuelle qui ne vous fera pas tutoyer les sommets de l’abstraction. Le plus inquiétant, au regard de la pauvreté des contenus, ce sont les heures passées par nos jeunes à se gaver de ces vidéos. Un véritable anesthésiant cérébral, prisé par les annonceurs qui en profitent pour abreuver les gamins de pub. Le cerveau bien abruti est sans doute plus réceptif à la pub qui remplit les poches de ses bouffons du web.

Et donc Emmanuel Macron a jugé bon d’inviter deux d’entre eux à l’Elysée.
Oui. Alors très franchement, ça n’a pas l’air méchant à première vue. Le Président descend de son piédestal jupitérien et montre qu’il peut donner la réplique à deux stars du web sans paraître à côté de la plaque. Un peu comme quand Giscard s’invitait à a table des français. Et pourtant c’est grave. Dans un pays qui connaît une crise sans précédent, où l’autorité de l’Etat est bafouée (je pense à ces 1300 élus agressés chaque année)  on attend autre chose d’un chef d’Etat, qui s’inscrit en ce sens dans la lignée de se deux prédécesseurs. Sarkozy avait en effet décrédibilisé la parole présidentielle avec son « cass’toi pauv con », le président Hollande normal était plus normal que président. Ainsi Macron devra lors de sa prochaine allocution télévisée regarder les Français dans les yeux pour leur annoncer par exemple que nous sommes en guerre, mais cette fois avec Mac Fly et Carlito en portrait sur le bureau présidentiel puisqu’il s’y est engagé auprès des youtubers. Bref, le Président aurait gagné à rester chez lui ce jour là. Cette vidéo n’aborde aucune question politique. Ce n’est donc qu’un coup de com. Une façon d’accréditer la thèse, pourtant déjà largement répandue, que la politique en démocratie c’est avant tout du marketing. A un an de l’élection présidentielle, dont on pressent qu’elle sera compliquée, montrer le chef de l’état faire des blagounettes, jouer à mentir avec conviction, n’est pas un signal qui doit nous rassurer. 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

© RCF Anjou
Cet article est basé sur un épisode de l'émission :
Carte Blanche de Raphaël de la Croix

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don