Accueil
L’équipe de France de biathlon en stage à Beaulieu
Partager

L’équipe de France de biathlon en stage à Beaulieu

Un article rédigé par Cédric Bonnefoy - RCF Haute-Loire, le 8 juin 2022  -  Modifié le 8 juin 2022

Jusqu’à vendredi, 12 athlètes de l’équipe de France de biathlon sont en stage en Haute-Loire. Une venue dans le cadre de la prochaine saison. 

Quentin Fillon Maillet profite de ce stage pour bosser sa précision. ©Cédric Bonnefoy Quentin Fillon Maillet profite de ce stage pour bosser sa précision. ©Cédric Bonnefoy

Après un hiver couronné de succès avec deux titres olympiques et un gros globe de cristal, la star française du biathlon Quentin Fillon Maillet et ses coéquipiers sont en stage en Haute-Loire. Cette semaine, ils s’entrainent à Beaulieu. 

Un travail particulier sur le tir


Jusqu’à la fin de la semaine, ils sont douze membres de l’équipe de France, 6 femmes et 6 hommes à reprendre la préparation en vue de la prochaine saison. Au programme : 4 heures de physique et 1h30 de tir par jour. C’est un moment important. « On en profite pour essayer de nouvelles choses » explique Émilien Jacquelin. Pour l’entraineur de tir de l’équipe de France masculine, l’Italien Patrick Favre l’heure est au travail « autour de la position ».


Dans une salle indoor, c'est-à-dire sans les aléas liés au vent et sans effort avant, l’équipe de France peaufine les détails. Quentin Fillon Maillet vient lui « travailler la précision » de ses tirs. C’est le début d’une longue préparation pour les Bleus jusqu’à la fin du mois de novembre et le début de la nouvelle saison. Les équipes de France enchainent également les kilomètres en ski roue sur les routes du département. Les séances vont s’enchaîner jusqu’à vendredi. 
 

De nouveaux objectifs


Pour ces sportifs accomplis, le travail effectué à Beaulieu doit leur permettre de décrocher de nouvelles médailles. Émilien Jacquelin veut conserver son titre « de champion du monde de poursuite et progresser au classement général » la saison prochaine. Tout en haut du classement, Quentin Fillon Maillet travaille sur « le biathlon de demain ». Le Jurassien ne veut « pas se restreindre à ceux que peuvent faire les voisins ou les étrangers », une manière pour lui de continuer de progresser.  
 

L'équipe de France féminine répète ses gammes au tir. ©Cédric Bonnefoy L'équipe de France féminine répète ses gammes au tir. ©Cédric Bonnefoy
Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don